AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par hasard... [Aoro]

Aller en bas 
AuteurMessage
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Par hasard... [Aoro]   Sam 7 Fév - 21:01

William sortit de sa deumeure, son chat noir entre les pattes comme d'habitude. Il soupira et se pencha pour caresser son pelage du bout des doigt. L'animal courba le dos en ronronant, puis se roula, présentant son ventre en esperant quelques caresses. William rit doucement et l'ignora en quitant son terrain par le petit sentier. Le chat s'était résigné, une fois de plus, a laissé son maître vaguer à ses étranges occupations...
Willam décida de monter dans sa voiture, alluma le contact, et se dirigea vers Port Angeles dans le but d'aller prendre l'air marin sur le porte. Il aimait bien le froid de Forks, ainsi que son calme, mais cela commençait à être trop au quotidient.
Arrivé à destination, notre jeune vampire inpira l'air iodé avec satisfaction, et claqua sa portière pour se diriger au bord de l'eau, les mains dans les poches de son jean, simplement vêtu de celui-ci et d'une chemise bordeau, tout comme ses grands yeux qui observaient l'horizon. Un peu perdu dans ses songes, il ne prenait pas garde à se méfier des alentours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Sam 7 Fév - 22:11

" Méfies toi...."


    Aro Volturi, le célèbre Aro Volturi, celui dont le nom était sur toutes les lèvres, celui auquel le nom faisait trembler... Mais qui était-il vraiment ?? Personne ne le savait, même lui ne le savait pas. Voilà plus de trois millénaire qu’il avait été crée et il cherchait encore aujourd’hui d’où il venait, qui il était vraiment. Cependant il ne savait pas, il n’avait aucune réponse, il ne savait rien de sa création, rien de sa vie humaine car oui, un jour il l’avait été, il avait été l’un de ceux qu’il tuait aujourd’hui, dont il se nourrissait, incroyable n’est ce pas ?? Pourtant, il avait été l’un d’eux, il avait eut des parents comme tout les autres être normaux mais aucun moyen de s’en souvenir et c’était très frustrant. Le vampire était dans le port de la ville de Port Angeles, une ville voisine de Forks, un peu plus grande où il y avait un peu plus de distraction. Ce soir, il n’avait pas souhaité se mêler à la foule, il avait envi d’être seul, de méditer, faire le point sur sa vie par exemple. 3009 ans de vie… Si les humains savaient ça, ils n’en reviendraient pas, beaucoup penseraient certainement que c’était fabuleux mais Aro pourrait vous certifier le contraire. Au cours de sa longue vie, il avait tout vu, tout entendu, il avait un savoir extraordinaire, avait ouvert toutes les encyclopédies, avait lu des livres qu’aucune personne saine d’esprit n’aurait songé à ouvrir. Il savait le latin et le Grecques et parlait toutes les langues qu’il était possible de parler. Epoustouflant ?? Et pourtant plus la vie avançait et plus les jours se ressemblaient, heureusement qu’il avait les Volturis, avec eux il était sûr d’avoir de la distraction, pourtant les nouveautés se faisaient rare ces temps ci.

    Aro fixait l’océan sans un mot, sa voiture était garait à quelques mètres mais lui avait préféré s’asseoir sur le bord, les pieds dans le vide. Il n’avait pas peur, il ne pouvait pas mourir d’une façon humaine, s’il tombait au pire il aurait une égratignure mais rien d’autre. C’était un avantage d’être vampire, on pouvait prendre toute sorte de risques comme escalader une montagne sans être assuré, il n’y avait aucun danger. Aro aimait les choses improbables, qui sortait du commun, il était d’une nature curieuse alors il était toujours à la recherche de quelque chose d’étonnante. Hélas, ici il n’y avait rien, absolument rien qui pourrait apaiser sa soif de la curiosité. Alors qu’il s’était relevé prêt à rentrer chez lui, une odeur ‘vampirique’ se fit sentir, lourde dans l’atmosphère. Le maître regarde longuement autours de lui afin de localiser ce vampire, enfin il le vit une 20 de mètres plus loin, lui aussi semblait observer l’étendue d’eau. Un léger sourire éclaira son visage, un peu de distraction était le bien venu, le mystérieux fondateur remit sa capuche au dessus de sa tête et au lieu de marcher comme n’importe qui sur le chemin, le vampire préféra descendre. Accroché au mur, à quelques mètres des flots, il parcourut tout le chemin qui les séparait comme Spider Man collait au mur. Le vampire inconnu ne l’avait pas vu et comme le vent était n sa faveur, il ne l’avait pas senti non plus. Une fois qu’il fut juste à ses pieds, il bondit et se retrouva sur la terre ferme à quelques millimètres du vampire qu’il poussa d’ailleurs sans ménagement sur le sol. Puis il ricana et dit :
    - Bien le bonsoir mon cher…
Revenir en haut Aller en bas
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Sam 7 Fév - 23:56

William avait braqué son regard sur un magnifique voilier quelque kilomètres plus loin. Ca lui faisait penser aux quelques jours de croisière qu'il s'était offert lorsqu'il était encore humain. Et plus les années passaient, plus William semblait s'habituer à sa nouvelle vie. A son nouveau "lui". Pourtant se retrouver être le prédateur le plus dangereux qui soit sur terre était assez frustrant... Il se revoyait, ce premier jours où il avait réalisé qu'il n'était plus humain. Ce jour là, il était descendu dans les cuisines, avide d'une soif ou d'une faim qu'il n'avait pas sû comprendre. Jusqu'à ce qu'il se retrouve nez à nez avec sa domestique. Cette fille avec qui il jouait depuis tout petit et qui l'avait servie jusqu'à ce jour. William baissa un instant son visage sur ses chaussures, puis se reconcentra sur l'horizon. Il l'avait tué d'une manière ignoble. Il se revoyait lui sautant à la gorge, enfonçant ses crocs dans cette chair si tendre et boire le sang de sa victime qui hurlait de douleur... un sang au goût magique... un sang humain... un sang qu'il n'avait plus jamais goûté ni touché depuis. Qu'il se refusait de toucher. Plus jamais il ne tuerait un quelconque humain ! Vampire peut-être... meutrier non.

William inspira une grande goulée d'air et tenta d'oublier le souvenir et la saveur du sang de la jeune femme. Il préféra penser à l'avenir. Qu'allait-il bien pouvoir faire ? Chercher du boulot peut-être... histoire de paraître un type bien rangé comme tout le monde. Même s'il ne le serait jamais... tant pis, il faudrait s'y faire. Il en vint à se demander qui pouvait être son fameux "créateur". Oui. Qu'était donc devenu ce vampire dont il n'avait même pas perçut le visage ni l'odeur ce soir là, coincé dans la ruelle... était-il resté en Allemagne ? William l'ignorait. Il ne voulait même pas le savoir. Ni même en entendre parler finalement. Ca valait peut-être mieux comme ça.

Soudain, alors qu'il était complètement perdu dans ses pensées, un silhouette sombre surgit devant lui. D'un mouvement vif, William se recula. Pas assez vif. Ses reflexes ne connaissaient pas vraiment d'entraînement ses temps ci. William se forcait à rester un type normal et manquait complètement d'entraînement, même après plus de 700 années à être Vampire. Pathétique c'est vrai. Le Vampire qui venait de surgir face à lui, car s'en était evidemment un, le bouscula sans ménagement, l'envoyant au sol. William poussa un grognement de frustration et se redressa légèrement à l'aide de ses coudes pour foudroyer de ses yeux bordeaux le Vampire qui venait de lui faire cette mauvaise "plaisanterie" et lui souhaitait maintenant le bonsoir. William l'observa des pieds à la tête. Il émanait de ce type une puissance plutôt incroyable que William se sentait incapable de combattre evidemment.
Il avala sa salive, resta silencieux encore quelques secondes, puis finit par ouvrir la bouche.


- Bonsoir.

Sa voix avait un ton plus froid qu'il ne l'aurait désiré, mais il n'avait pas du tout apprecié cette stupide apparition, et encore le fait de l'avoir envoyé au sol. Loin de lui l'idée de se croire imbatable au contraire... et surtout pas face à ce Vampire là. Mieux valait être judicieux. William ne bougea donc pas, observant simplement l'inconnu.

- A qui ais-je l'honneur dîtes moi ?

Il se forcait à rester poli alors qu'il mourrait d'envie d'envoyer balader cet ingrat. Manque de bol, ça serait un très très mauvais choix d'après ce que lui soufflait son instinct. Alors il garda sa langue et attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Dim 8 Fév - 17:36

    Aro riait toujours, il avait aperçu la pauvre tentative d’esquive qu’avait faite le vampire. Minable, très minable même, ça se voyait tout de suite qu’il n’était pas au point. Soit, il manquait totalement d’entraînement, se qu’il espérait, pour lui, soit il n’était pas très doué, se qui était un peu plus ennuyeux. Son grognement ne lui échappa pas, mais le fondateur n’en rien que plus, il n’avait pas peur du tout de lui et qui plus est son grognement ressemblait plus au couinement d’un chiot, il espérait de tout cœur pour lui qu’il ne se trouve jamais face à un duel, il se ferait bouffer à coup sûr. Le vampire qui ne devait certainement pas avoir beaucoup d’expérience se redressa sur les coudes et se releva le foudroyant de son regard bordeaux, couleur typique des vampires. Lui, ne pouvait voir aucun trait du visage d’Aro, celui-ci quand il sortait portait toujours sans exception un long manteau noir et recouvrait sa tête d’une longue capuche tout aussi noir. Comme ça il pouvait chasser sans problème, il n’était pas reconnu La vampire ne pouvait donc pas distinguer ses yeux qui n’étaient pas bordeaux mais d’une couleur noire presque effrayante…Aro regarda autours de lui, pas un chat, tant mieux, leur entrevue n’en serait que plus facile. Le chemin où il se trouvait, longeait le bord de l’eau, il n’était presque pas éclairé quelques lampadaires par ci par là mais rien de très lumineux. L’atmosphère était plutôt inquiétante et la brume qui flottait au dessus du sol la rendait encore plus étrange, se n’était vraiment pas un temps, pour les humains, à mettre le nez dehors.

    Enfin, son interlocuteur finit enfin par ouvrir la bouche, Aro avait fini par penser qu’il était muet. Il comprenait que son arrivée ne lui avait certainement, sûrement même pas fait bon effet mais bon, il ne fallait pas exagérer non plus, il n’était en sucre, c’était un vampire non d’un chien !! Il fallait se montrer digne, Aro finissait pas croire que tout les nouveaux vampires n’avaient plus rien dans le ventre, ça devenait lassant. Le ton du vampire était froid, il n’avait pas du tout aimait visiblement, bahhh au bout de 3009 ans de vie il finirait par comprendre que l’existence était parfois si monotone que l’on avait bien le droit de s’amuser un peu. Aro aimait la surprise, il aimait surprendre et le moins que l’on puisse dire c’est que son arrivée avait été une surprise. Peu après son ami du soir lui demanda qui il était, c’est vrai, il avait oublié ce léger détail, le Volturi repoussa sa capuche afin de laisser son visage à la pâle lumière d’un réverbère, peut être le reconnaitrait il, peut être pas, ça lui importait peu, la seule chose qu’il désirait c’était inspirer le respect, point. Aro se présenta donc :

    - Où avais-je la tête…Je suis Aro, Aro Volturi et toi qui es tu ??

    Il ne l’avait encore jamais vu ici, après tout il ne connaissait pas tout les vampires sur le bout des doigts mais il les connaissait à peu près tous…Son nom lui dirait peut être quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Dim 8 Fév - 17:50

C'est vrai que les environs était plutôt macabres autour des deux vampires. Cette obscurité, cette brume et ce froid, ce chemin un peu perdu au bord de l'eau... on auait dit la scène d'un crime dans une de ces films policiers un peu stupides. Evidemment ça n'avait rien à voir, mais ce temps s'accordait plutôt bien avec l'humeurdu moment de notre jeune vampire. Brumeux et glacial. C'était plutôt une très auvaise façon de faire connaissance avec William ce genre de chose. Il détestait être bousculé de la sorte. Mais son instinct, comme son don, lui hurlait de ne pas trop jouer les matadore. Ce type respirait la puissance... ça en faisait presque peur en fait. Pas assez pour faire baisser le ton de notre jeune homme. Qui pouvait-il bien être ? Un vampire évidemment ça avait très vite comprit. Mais sinon ?

Il fallait avouer, William n'avait vraiment grand chose dans le ventre. En même temps, il n'avait pas eu l'occasion de faire ressortir son coté noir... il avait toujours été pacifique et évitait tous ce qui pouvait lui apporter des ennuis. Là c'était raté... tant pis. Il restait sur le sol, mais finit par demander avec une voix plutôt agacée qui était donc ce Vampire mystérieux qui venait de l'envoyer au tapis. Celui-ci ôta sa capuche laissant apparaitre un visage très pale typique de leur race et d'immenses yeux noirs impresinnants, entourés de cheveux courts et sombres. Jamais vu. Il finit par donner son nom : Aro Volturi. Jamais entendu parler. Quoique si en fait... Volturi... Aro Volturi... ah oui !! Le fameux époux de cette charmante Sulpicia. Oh bah manquait plus que ça... le Roi des Vampires maintenant... il était gâté tien !C'est pour vous dire... niveau connaissance, William avait croisé très très peu d'individus de sa race. Vraiment peu. Deux ou trois seulement.
Aro finit par lui retourner l'interrogation. William hésita, et finit par se relever, prenant le temps d'épousseter rapidement sa veste.


- William Hansen.

Il redressa alors son visage de marbre pour fixer le vampire en face de lui. Oui décidément ce gar là imposait le respect... mais le jeune William avait été un peu irrité du comportement de celui-ci. Roi ou pas, mince alors !

- Je vous conseil de changer de tactique d'approche. Je suis pas sûr qu'on ai tous le même sens de l'humour si vous voyez ce que je veux dire. Je préfère celle de votre charmante épouse...

Allait-il trop loin ? Il s'en fichait finalement. Il croisa les bras et prit une mine froide et distante. Réaction ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Dim 8 Fév - 18:57

    Aro fixait le vampire toujours au sol. Il lui faisait presque pitié de lui, à demi allongé sur le sol humide où la lumière des lampadaires se reflétait, il serait si facile pour Aro de lui sauter dessus et de le tuer. Cependant il n’était pas là pour ça…William Hansen, il le connaissait, enfin, il ne l’avait jamais vu mais sa femme oui, et d’après elle, il avait un don assez exceptionnel. Depuis Jane et Alec qui avait des pouvoirs exceptionnels, l’une pouvait infliger une douleur atroce à un vampire et l’autre avait le pouvoir de priver les vampires de leur sens, incroyable n’est ce pas ? Voilà bien longtemps qu’il n’avait pas vu un vampire doté d’un pouvoir exceptionnel et d’après Sulpicia, il possédait un fameux pouvoir. Cependant à la premier approche, il ne semblait pas très solide, bien sûr son arrivée avait été une surprise mais il aurait tout de même pensé que William serait resté sur ses pieds et ne se serait pas tombé pitoyablement sur le sol, le nez dans la poussière. Enfin, ce problème pouvait s’arranger, après c’était une question d’entraînement et d’habitude, d’après ce que Sulpicia lui avait dit, il s’agissait d’un vampire végétarien…Second problème, Aro voulait anéantir les végétariens, ils ne servaient à rien et n’était pas digne d’être vampire, peut être accepterait il de changer de régime ?? Sulpicia lui avait proposé de faire parti de sa garde, Aro lui laissait toujours le choix des vampires de sa garde cependant il ne tenait pas à ce qu’elle prenne n’importe qui est déjà pour lui ce William n’était pas apte à entrer dans le groupe.

    Sa femme lui avait également dit qu’il ne connaissait pas le nom de Volturi, il doutait de ses capacités physiques mais maintenant il doutait également de ses capacités mentales, qui ne connaissaient pas les Volturi ?? Lui visiblement…Mais d’où venait-il pour ne jamais avoir entendu le nom des Volturi ?? Heureusement se n’était un problème important, il s’agissait juste d’un problème d’étique, il ne connaissait pas les Volturi, n’importe quoi. Le vampire se redressa enfin, époussetant sa veste, il était de la même taille qu’Aro mais moins imposant même si par rapport à un humain il l’était toujours plus. Après s’être présenté, l’inconscient lâche les paroles qui n’auraient jamais dû sortir de sa bouche, l’espace de quelques secondes le fondateur ne dit rien laissant le silence les envahir tout d’eux, laissant l’atmosphère morbide les envelopper, doucement. Puis d’un mouvement rapide, il attrapa le vampire à la gorge et le plaqua contre une des grandes ‘boites’ de chargement en fer qui étaient disposées un peu partout le long du port. Le bruit des vampires s’écrasant sur cette grande casse résonna à des kilomètres à la ronde troublant ainsi le calme de la nuit. Ensuite Aro siffla d’une voix menaçante :

    - Je n’ai aucun conseil à recevoir de ta part, inculte !! Je fais ce que je veux et tu n’as rien à me dire…Ma femme a l’air de te porter de l’intérêt, je respecte mais si jamais tu rentres dans le groupe, tu me peux me croire qu’au moindre faux pas je me charge de ton cas ou je te sers comme casse croûte aux traqueurs…

    Aro grogna et desserra son emprise du vampire et se recula de quelques centimètres, une flamme rouge s’était allumée au fond de ses yeux noirs, il pouvait riposter, le fondateur l’attendait de pied ferme…
Revenir en haut Aller en bas
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Lun 9 Fév - 11:48

C'était impresionant de savoir tous les mystères que recélaient la nature des vampires, leur histoire, leur création, leurs étranges capacités, leurs dons pour certains... et tant d'autres chose qui surprenait toujours autant William. Il ignorait à quel point son don lui était nécessaire. En fait il n'avait jamais réfléchit. Il s'était mis dans la tête l'idée de continuer à vivre une vie humaine. Il se nourissait d'animaux, chassait seulement lorsque ça devenait nécessaire, sortait parmis les humains malgré leur regard braqués sur lui, leur parlait, buvait même un verre avec eux pourquoi pas... il regrettait tellement ce qui lui était arrivé, la nuit de sa transformation. Il avait toujours faït ce qu'il était sans parvenir à haïr les autres vampires pourtant... sauf peut-être ceux qui s'amusaient à tuer des humains pour le plaisir... Comment pouvait on être aussi abject ? William était conscient qu'il avait été crée pour ça, les autres aussi... mais sa personnalité et ses idéaux n'appartenait qu'à lui même, quelque soit sa nature. Même si parfois... l'odeur du sang humain semblait lui mettre les nerfs à feu vif. Comme au bar, lorsqu'il buvait un café, un client était avait ouvert la porte, laissant entrer un souffle d'air froid qui lui avait ramené soudainement l'odeur du sang de plus d'une dizaine d'humains à la fois. Ca avait été une vraie torture pour qu'il arrive à se contrôler sans briser la tasse qu'il avait entre les mains ou pire, sauter à la gorge de la serveuse...
William savait se contrôler... mais juq'uà quel point ? Il l'ignorait... il redoutait juste de perdre le contrôle une de ses jours... il ne se le pardonerait certainement jamais !

Il venait donc de répliquer assez froidement à Aro face à lui qu'il ferait mieux de se comporter autrement, ajoutant que sa femme avait été plus... comment dire... douce ? Ca pour sûr...ça l'avait vachement irrité d'ailleurs. Cette femme avait un don de séduction particulièrement puissant qui avait bien faillit lui faire perdre pied. Certes, William n'avait vraiment pas l'air débrouillard. Il avait eu peu de réflexe sur ce coup là, peu de connaissance, et peu de jugeote. Bien sûr. Tant que le jeune homme n'était pas poussé dans ses derniers retranchements, il restait passif et plutôt pacifique, comme il l'avait toujours été. Mais... même lui ignorait de ce qu'il était capable en réalité...
Aro n'apprécia pas du tout, mais alors pas du tout ce que William lui avait lancé. Il l'atrappa violemment à la gorge et le plaqua brutalement dans un bruits retentissant contre les grands conténaires du port qui s'étendit en echo jusqu'à Dieu sait ou.

La gorge douloureuse, William agrippa le poignet du vampire, grimaçant et grognant de douleur et de rage. Sale type ! Le sale type en question lui fit clairement comprendre de se calmer d'ailleurs et de se tenir à carreaux si jamais il rentrait dans ce fameux groupe dont Sulpicia, qui apparemment lui portait de l'intérêt, lui avait parlé.
William se tue, préférant fixer Aro avec haine avant que celui-ci ne le relâche et recule de quelques centimètes. Un peu plus libre, William massa sa gorge sans lâcher Aro du regard puis finit par répliquer :


- Le message est passé...

Il restait correct mais au fond de lui il mourrait d'envie d'éclater ce type ! Chose dont il était certainement incapable... mais l'espoir fait vivre. Ca se lisait d'ailleurs dans ses yeux brillants de colère. Il resta un moment silencieux puis soupira.

- Et a part ça. Je me demande justement ce qu'elle trouve de si interessant chez moi. Je suis nul. Dîtes pas le contraire je serais incapable de combattre. Du moins j'ai jamais essayé...

Autant être direct n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Ven 13 Fév - 21:29

    Face aux humains, ces êtres infiniment inférieurs et sans aucunes capacités, Aro était impeccable. En effet, il savait parfaitement se maîtriser, il était un peu comme Carlisle si on peut dire…L’odeur de sang humain ne le fait plus réagir au quart de tours comme à ses débuts où souvent il n’avait pas pu s’empêcher de se jeter dessus comme un tigre sur sa proie. Il se souvenait très bien de ses premières années en temps que nouveau vampire, il chassait très souvent, aussi souvent qu’il pouvait avec l’impression qu’il ne pourrait jamais s’arrêter de boire ce sang, si doux, c’était une drogue pour lui comme pour tout les vampires, une drogue à laquelle il était complètement et irrévocablement dépendant…Il ne pouvait s’en passer, c’était son héroïne à lui. Heureusement aujourd’hui il avait apprit à ne pas se jeter dessus, ils pouvaient désormais marcher à côté d’eux, respirer en leur présence, leur parler, prendre un verre avec eux mais il ne restait pas moins un prédateur pour eux et une fois la nuit venue, son apparence de gentil et sexy humain disparaissait pour laisser paraître le plus grand prédateur que la terre n’a jamais connu, lui le vampire celui qui prend les gens par surprise et qui doucement approche ses dents aiguisées de leur gorge avant de les rentrer dans leur tendre cher et d’assouvir sa soif meurtrière..Voilà ce qu’il était en réalité !!

    Aro observa d’un regard peu avenant le jeune vampire qui se trouvait face à lui, sa figure était crispée, les mâchoires serrée, les yeux sombres et coléreux il ne disait mot attendant que sa rage s’apaise. Il ferma les yeux quelques secondes et les rouvrit, la petite flamme s’était éteinte et ils avaient retrouvé une couleur or. Il savait se contrôler avec les humains mais avait toujours un peu plus de mal avec les autres vampires, surtout ceux qui lui manquaient de respect comme ce jeune impertinent venait de le faire. Il le regarda se masser la gorge sans un mot, se n’était encore rien, il aurait pu lui faire largement pire. Il faisait noire, la nuit était calme, il n’y avait personne, aucun témoin il aurait pu sans aucune peine le réduire en miette, l’exterminer à jamais, mais il ne l’avait pas fait pare que même s’il était le fondateur des Volturi, le plus puissant certainement de tous les vampires. Il savait où et comment manipuler les gens et surtout il savait où étaient ses intérêts…Il observa alors William, son regard était colérique lui aussi, il ne put s’empêcher de sourire quand celui-ci lu dit que le message était passé, c’était le but :

    - J’espère bien, suis moi…

    Le Fondateur se détourna du jeune homme et se mit à avancer sur la petite route qui longeait le bord de l’eau, légèrement et gracieusement, il ne faisait aucun bruit tel un félin dans la nuit. Il n’aimait pas ne pas bouger, pour lui c’était comme ci il ne faisait rien et ça il ne pouvait pas supporter. Il ne pouvait dire si William allait le suivre, après tout il s’en fichait, chacun était libre mais s’il voulait des réponses à ses questions il était plus dans son intérêt de le suivre. Sans l’attendre il lui répondit :

    - Eh bien, comme tu le sais peut être nous recherchons des vampires pour l’armée des Volturi, mais pas n’importe quel vampire, des vampires qui ont un pouvoir exceptionnel et d’après ma femme, il paraîtrait que tu as un bon pouvoir…Pour la bataille, tu n’as pas de soucis à te faire, le combat s’apprend toutefois comme il est également un art, il fait être un tantinet doué et ça tu ne peux le savoir qu’en combattant…Il n’est jamais trop tard pour essayer…
Revenir en haut Aller en bas
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   Dim 22 Fév - 9:21

N'aurait-il pas mieux fait de rester chez lui aujourd'hui ? Il en aurait été incapable... rester des heures entière enfermé était au dessus de ses forces. Il lui fallait de l'air et de l'espace. Beaucoup d'espace généralement. Oui beaucoup. Et cela depuis sa naissance déjà. La foule... une peu redoutable qu'il avait. Se retrouver au milieu de tas de gens, c'était étouffant, horriblement destabilisant... et ça le rendait fou. Voilà pourquoi William préférait sortir dans les montagnes, la forêt ou encore venir ici, face à l'océan. Mais aujourd'hui il aurait peut-être dû aller voir ailleurs. Enfin bon tant pis.
Les début de William en tant que Vampire étaient plutôt... étranges. Disons qu'il avait tuer et but le sang de sa fidèle domestique et amie jusqu'à la dernière goute, comme un vulgaire sauvage, litéralement devenu fou et envahit d'une frénésie sans limite lorsque l'odeur de son sang lui était parvenu. Il n'avait même pas réfléchit, ne s'était posé aucune question. Il avait juste bondit sur elle, n'avait même pas sentit les coups inutiles qu'elle lui donnait pour se débattre, n'avait même pas entendu ses cri et ses supplications. Il avait juste mordue sa gorge comme une bête sauvage affamée. En moins de deux minustes, tout était finit. Il était resté penché au dessus d'elle, observant ce visage qu'il avait connu depuis sa plus tendre enfance, ce visage qu'il venait de défigurer et qui ne serait plus jamais animé de vie. Plus jamais.
Depuis ce jour, il s'était haït. Il se répugnait lui-même et s'était interdit de gouter à une seule goutte de sang humain de plus. L'envie de lui en manquait pas. Oh que non... la tentation était parfois gigantesque, mais il n'avait jamais échoué et s'était toujours contrôler.
Durant plusieurs années, il était resté chez lui, et sortait très peu, persuadé d'être un monstre et un meurtrier. Mais il s'était vite rendu compte que se nourir du peu d'animaux qu'il y avait le rendrait vite fou. Une nuit il était partit. Il ne savait pas où, il avait filé sans jamais s'arrêter pendandes jours, tuant des animaux sauvages plus consistants déjà. Il avait alors vécu des années d'érances, ignorant tout de ce qu'il était réellement, désirant la mort parfois... chose stupide pour un Vampire. Peu à peu, alors que les années passaient, il finit par se persuader qu'il pouvait encore sauver ce qui lui restait d'honneur. Il se montrait d'avantage en ville, les jours de mauvais temps, un peu affolé au départ par toutes ces odeurs de sang qu'il croisait. Une fois habitué, décida de s'installer quelque part. Son pays Allemand lui rappelait trop de mauvais souvenirs... il partit pour les Etats-Unis, et se retrouva ici, à Forks.

Aujourd'hui, il avait rencontré plusieurs Vampires, avaient apprit à comprendre ce qu'il était, leurs méthodes et quelques une de leur histoire. Là, il était face à Aro Volturi, le plus dangereux et le plus puissant Vampire qu'il existe certainement au monde. Pas banal. Et il avait trouvé le moyen de l'énerver et d'en récolter les fruits. Remarque il l'avait mérité, lui qui était pourtant un peu moins bête que ça. Enfin bon. Désormais libre de ses mouvements, William était plus calme, bien qu'énervé encore un peu. Pour sûr, le message était correctement enregistré. Le Vampire lui demanda alors de le suivre. William arqua un sourcil en passant une main derrière son crâne mais ne bougea pas lorsqu'Aro commença à s'éloigner. Finalement, comme il répondait à ce qu'il venait d'ajouter, il finit par plonger ses mains dans les poches de sa veste et suivre l'homme avec une moue entendue.
Celui-ci lui rappela qu'ils recherchaient des Vampire pour leur armée, mais des vampires aux pouvoir exeptionnels.

William eu un sourire amusé et moqueur. Lui un pouvoir exeptionnel ? Son don n'était pas si formidable que ça... enfin c'est ce qu'il pensait. Bah... il avait pas grand chose à perdre n'est-ce pas ?
Aro lui expliqua qu'ensuite, le combat s'apprenait et était également un art. Ajoutant qu'il n'était pas trop tard pour essayer. William grimaça.


- J'ai du mal à définir le combat comme un art. Quant à essayer... je ne suis pas du tout pressé. Au contraire. Surtout après un avant gout comme celui-ci.

Ca c'est sûr. Enfin bon contre un Volturi comme celui-ci il n'aurait pas eu de grandes chance en même temps, le niveau avait été trop haut pour un commencement.
Au fond de lui... l'envie d'essayer le titillait. Il ne savait pas pourquoi. D'ailleurs il avait toujours méprisé la violence. Certaines personnes réglaient tout à coup de poings. Il trouvait ça particulièrement stupide. Mais bon là on lui demandert pas de mettre des beignes pour ce genre de chose.
Il regarda devant lui tout en marchant légèrement derrière d'Aro.


- Et on va où comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par hasard... [Aoro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par hasard... [Aoro]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Se croiser par hasard [pv]
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.
» « La vie est soeur du hasard. » [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOONLIGHT&TWILIGHT ™ :: ▪ PORT ANGELES ▪ :: Le Port-
Sauter vers: