AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Musique et sentiments : He is Back [Feat Edward]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kristin Cross
Will I be... denied? Christ ! God! My suicide...Will I be... denied? Christ ! God! My suicide...
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 26
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 28/11/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 17 ans
Don (Facultatif): s'attirer les emm****s

MessageSujet: Musique et sentiments : He is Back [Feat Edward]   Sam 7 Mar - 17:36

Dehors il pleut, dehors il pleure. En cet après midi d’hiver, le temps maussade, grisâtre avait laissé enfin éclater sa rage, sa puissance, déchaînant les éléments, déversant ces eaux glaciales qui s’accumulaient déjà depuis longtemps au dessus du de Forks et de ses alentours. En effet, de lourds nuages noires masquaient depuis une vingtaine de jours à peu près les rayons dorés du soleil aux regards de la maison des Cullen. Il faisait froid, morbide et la transparence du liquide, la différence de milieu déformait la vision, anamorphosait les silhouettes et trompait la vigilance de ceux qui avaient l’intrépidité de s’aventurer en dehors des murs protecteur du lieu. La violence de cette pluie diluvienne frappait avec force le sol de terre devenu boueux sous ses assauts tandis que pratiquement tout les habitant de la petite bourgade s’étaient réfugié à l’intérieur des murs de leurs demeures. Pourtant Kristin était dehors et des notes de musiques légères, profondes, meurtries flottaient sous cette pluie froide, glaciale s’élevant parmi les arbres imbibés, parmi le fracas de l’eau clair qui chutait avec violence du ciel. Comme un mélodie unique qui entonnait une plainte mutilée. Seule, trempée, murée de silence, ses mains se portaient sur cette instrument de bois tandis que ses doigts jouaient sur les cordes tendues avec précision dans le précieux objet avec hargne, avec désespoir, comme le dernier lien qui la reliait encore à la vie. Kristin était pratiquement immobile, vêtue d’un simple et sobre t-shirt à manche longue noir, au décolleté en V et d'un pantalon d’uniforme bleue ciel, ses cheveux blonds attachés en queue haute par une barrette rouge étaient alourdis par l’eau et tombaient de toute leur longueur dans son dos. L’ange jouait du violon, le regard perdu, clos comme si rien n’existait à quelques centaines de mètres de la forêt pour ne pas être troublée par la venue de quelques curieux, elle jouait comme pour se délivrer de cette douleur, cette souffrance qui étreignait une fois encore son cœur. Les temps s’avançaient lentement, inexorablement jusqu’à provoquer la douce venue obscure de la soirée, sa naissance, son encre.

Mais la jeune fille restait inerte presque, assise sur un tronc d’arbre coupé nettement, les jambes ramenées en tailleur pour jouer encore malgré les crampes qui naissaient dans ses doigts, malgré le froid. Elle pensait aux Cullen, à ce qu’Alice et elle avait subi et surtout à Edward qui avait mystérieusement quitter la ville sans mots depuis environ quatre mois, et cela la meurtrissait. Elle revoyait son regard torturé, ses éclats de voix, son sourire en coin quand il parlait à ses frères et soeurs. Un néant, gouffre malsain de solitude et souffrance s’était formé peu à peu après son départ. Passant ses jours à sourire avec Alice, elle passait ses nuits à le pleurer, sans vraiment savoir pourquoi, elle avait besoin de lui. La belle l’avait haït si fort, si puissamment les premières semaines que malgré ce choix qu’elle avait dû faire et la justesse de ce qu’elle pensait avoir accompli, Kristin n’arrivait pas à cesser de saigner à ses pensées. Le cœur ouvert, l’âme blessée, la musique pour s’en délivrer. Si la douleur physique pouvait éviter de ressentir celles de l’âme, Kristin aurait bien aimé l’éprouver ce jour là. Elle sentait coupable, responsable de ce qui arrivait, ultime et seule responsable du tourment dans lequel elle venait de jeter les Cullen, de les blesser. La pluie perdit en intensité et devint plus légère, moins abrupte lentement, au fur et à mesure qu’un peu d’obscurité teintait l’orée de la forêt, la nuit se profilait inexorablement.. Elle ne l'entendit pas, ce bruissement léger qui amenait une personne jusqu'aux orées de la forêt, près d’elle mais sa présence soudaine la fit frissonner de surprise et elle interrompit sa musique quasi instantanément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen
Admin | Darkness, Life Without End
Admin | Darkness,  Life Without End
avatar

Credit Avatar : SoCrazy
Credit Icon : SoCrazy
Nombre de messages : 109
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 17/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 107 ans - 17 ans
Don (Facultatif): Lire les pensées.

MessageSujet: Re: Musique et sentiments : He is Back [Feat Edward]   Sam 7 Mar - 18:23

Pour être sincère, il ne savait pas réellement pourquoi il était parti si longtemps, peut-être en avait-il vraiment besoin, après ce qu’il s’était passé à la grotte, il ne voulait pas mettre d’autres personnes en danger dont Bella … Il suffisait que ce vampire l’aperçoit avec elle et il aurait pu facilement s’en prendre à elle comme il l’avait fait avec Loren et Kristin, & ça il n’aurait pas pu se le pardonner. Il avait donc rouler, rouler et rouler à en perdre la notion du temps, il avait stopper en Alaska et y avait passé ses quatre mois, isolé de tout, ressourcé, plus posé et calme, il avait apprit à mieux se contrôler et se connaître. Il gardait contact avec Alice en permanence grâce à leur don respectif, bien sûr avec Carlisle de ce fait il se tenait au courant de ce qu’il se passait à Forks. Il avait appris que Kristin s’était installée chez eux, après l’incident elle se sentait en sécurité au sein des Cullen, personnellement, il aurait préféré la voir loin de Forks, rien ne pouvait affirmé que Gabriel n’aurait pas la fameuse idée de finir le travail et cette idée lui fait peur étant assez éloigné de la ville.

Cela faisait donc quatre mois qu’Edward s’était absenté et il avait décidé de faire son grand retour. Tout comme à son habitude Forks était sous une épaisse bruine qui se transformée par endroit en brouillard. Il se dirigea vers la maison, gara la voiture dans l’allée. Il fit face quelques secondes à l’entrée de la demeure puis un bruit étrange l’appela, il se dirigea derrière la maison, une des portes de la véranda était ouverte, il aperçut plus bas, une personne, de par son odeur, il en déduisit très vite qu’il s’agissait de Kristin qui jouait sous une pluie qui ne cessait de tomber. Edward se dirigea vers elle.

« Kristin ! »

Mais par le bruit qu’elle échappait et celle de la pluie, elle n’entendit rien, le vent se levait petit à petit, la forêt s’assombrissait. Il posa une de ses mains glacées sur le dos de la jeune femme qui était complètement mouillée et froid.

« Que fais-tu dehors sous la pluie … »

Il ne comprenait ce qu’elle faisait dehors sous ce temps & à cette heure, il enleva sa veste et la posa sur les épaules de Kristin, il savait que certaines questions allaient surgir comme « pourquoi es-tu parti », « pourquoi n’as-tu pas prévenu », mais Edward se contenta de la regarder, il ne put s’empêcher de la revoir dans cette grotte apeurée, blessée. Il attrapa son violon d’une main et tendit l’autre.

« Viens … Rentrons … »

_________________
[list]

& Le Lion S'éprit De L'Agneau
Are you afraid ?!
He's a vampire, What Else ?
Edward • Cullen, vampire.


[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Cross
Will I be... denied? Christ ! God! My suicide...Will I be... denied? Christ ! God! My suicide...
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 26
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 28/11/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 17 ans
Don (Facultatif): s'attirer les emm****s

MessageSujet: Re: Musique et sentiments : He is Back [Feat Edward]   Sam 7 Mar - 20:06



L’instinct est une bien étrange chose, vestige d’un passif animal, d’indiscutable, une sorte de puissance qui s’impose en nous et qui ne semble pas régit de raison. Voix sourde, présente, absente, quelque chose de stupéfiant, ressemblant à une force mystérieuse qui dicte spontanément sa loi aux animaux, aux hommes. L’instinct de Kristin en cet instant, l’avait avertit d’une présence autre que la sienne et différente de l’aura de la forêt interdite sans qu’aucuns de ses sens n’ait capté la moindre différence avec le moment d’avant. Ni odeur autre que celle de l’herbe mouillée, l’air froid d’un hiver glacial, ni bruissement étranger discernable dans cette tornade de sons violents qui se heurtaient sans cesse. Rien, pourtant elle savait que quelqu’un était désormais à ses côtés, dans son dos pour être exacte. La jeune fille avait tût sa musique brusquement, ses doigts désormais immobiles, figés dans l’accord qu’elle s’apprêtait à donner à sa mélodie teintée de douleurs quelques secondes auparavant. La pluie avait perdu en intensité ce que la nuit avait gagné en noirceur et la belle venait de se retourner doucement, hésitant un temps avant de glisser son regard sur la longue silhouette sombre qui se tenait droite juste à quelques mètres derrière elle. L’averse irrégulière ne lui permit pas de parfaitement détailler les traits faciaux de l’intrus mais son physique avait les caractéristiques de celui d’un garçon. Grand, un rien carré, elle n’aurait pu dire, à cette distance si elle l’avait déjà vu ou croiser précédemment. C’est alors que sa voix troubla le fracas environnant d’une tonalité qui venait de dissiper les quelques rares doutes qu'elle aurait pu avoir concernant son identité bien masculine. Cela étant, elle dû tout de même tendre l’oreille pour n’arriver au final, qu’à capter que quelques brides des paroles qu'il semblait lui avoir adressées. Un nom, son nom..

Kristin étira ses jambes d’un seul geste, se défaisant de sa position d’immobilité, d’en tailleur pour poser ses pieds par terre et faire volte face lentement vers celui qui avait osé interrompre ses retranchements intérieurs de douleur, cet instant où elle avait tenté de se délivrer de son calvaire, de cette torture incessante qui rongeait son âme de l'intérieur. La jeune fille s’avança vers le garçon, plus grand qu’elle, foulant un sol rendu boueux et instable par les éléments diluviens. Un vent violent se remit à souffler, soulevant péniblement sa longue chevelure blonde alourdie d’eau, rien d’un mètre la séparait désormais du garçon et son regard vert le détailla soigneusement. Une masse de cheveux bronze fut la première chose qu’elle remarqua chez l’inconnu, il arborait également un regard calme, deux yeux miel très singulier, tant qu’ils lui parurent complètements jaune ou presque à la faible lumière d’un jour mourrant. Kristin était trempée et ses mouvements pour approcher son seul compagnon à la présence indésirée avait laissé un courant d’air froid naître, mordre son corps, provoquant de nombreux frisons désagréables le long de sa colonne vertébrale. Sa lèvre inférieure était légèrement violette mais son regard ferme et froid.


« Ed…ward? »

Avait elle soufflé doucement, dans un murmure lasse et fatigué et sans réellement y penser, ce qu'elle regretta d'ailleurs immédiatement. La blonde aux yeux clairs n’aurait jamais dû les prononcer sans conviction, preuve vivante qu‘elle le pensait perdu. Elle se força à reprendre pieds dans cette réalité éreintante pour rattraper ses dires, effacer la vulnérabilité qu’il aurait pu entrevoir d'elle car la jeune fille était fière, beaucoup trop fière pour laisser ainsi couler ses paroles et leurs éventuelles conséquences ou s’ouvrir ne serait ce qu'un peu à quiconque. Alors à lui, celui qui les avait abandonné, qui l’avait abandonné, elle.

« Est-ce un rêve? Ou est-ce la réalité? »

Souffla t elle alors que son regard se fit plus malicieux en croisant ses prunelles d‘or, la belle tenait toujours son violon en main avec fermeté tandis qu‘elle laissait les mains d‘Edward le saisir avec douceur. Elle se saisit de l'écharpe du garçon pour l’attirer à elle et laisser son souffle se perdre dans son cou un instant.

« Je suis si fatiguée… »

Un sourire taquin apparût sur son visage, un sourire ni mauvais ni sadique mais un sourire de délivrance. Après tout, Edward n’avait il pas interrompu un moment particulier à ses yeux ?
Laissant le manteau d’Edward glissait le long de ses épaules elle reprit.


« Je songeais…a ton départ, ta fuite… »

Elle posa sa main doucement sur son avant bras pour l'inviter à se retourner vers la maison blanche :

« Oui, rentrons. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique et sentiments : He is Back [Feat Edward]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique et sentiments : He is Back [Feat Edward]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sometimes when you lost someone. You can't turn it back. [Feat Micha?]
» Quand la musique nous transporte plus loin que prévu [Feat Lexie] |RP Flash Back| [Abandonné]
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOONLIGHT&TWILIGHT ™ :: ▪ HORS-JEU ▪ :: 
Le Musée des Horreurs
 :: Abandons
-
Sauter vers: