AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What if God was one of us. [Cypriän]

Aller en bas 
AuteurMessage
Loren Stewart
Loren • Human Being..
Loren • Human Being..
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 04/11/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18 ans
Don (Facultatif):

MessageSujet: What if God was one of us. [Cypriän]   Ven 20 Mar - 21:29

    Loren Stewart. Jeune étudiante de 18 ans, ou presque. Oui, pour elle ce n'est plus si important que ça de grandir. Même la majorité, elle s'en fou. Elle s'en fou de tout depuis CE jour, ce fameux jour où elle à été retenue prisonnière pendant plusieurs heures. Ce jour où elle à appris l'existence de ces créatures. Même si théoriquement, elle n'aimait pas ce terme de créature, pour elle, Alice, Edward, et tout le reste de la famille Cullen sans oublier Alec et Lucas, étaient loins d'être des créatures. Pour elles, ils étaient des êtres humains courant simplement plus vite qu'elle, ayant une vision, une ouïe et un odorat plus développé.. Et bien-entendu, l'envie de la tuer à longueur de journée. Pourquoi ? Tout simplement parce que d'après eux, son odeur corporelle était la plus alléchante du lycée. Sauf pour Edward, qui disait que Bella avait cette odeur si particulière. Bref, rien de bien normal pour une jeune fille de 18 ans.

    Quelques mois auparevent, elle se plaignait que sa vie sois monotone, triste et sans interet. Maintenant, elle donnerais tout ou presque pour retourner dans l'insouciance. Bien-entendu, elle préfère savoir qu'Alec est un vampire, mais elle à tellement peur du monde qui l'entoure depuis. Elle s'est tellement bien documentée qu'elle arrive à reperer un vampire à des kilomêtre à la ronde. Ce qui est très énervant car elle angoisse tout le temps, et la personne en face d'elle le sais. Ce qu'elle n'arrive pas trop à distinguer pour le moment c'est la nature du vampire si il est végétarien ou pas. Elle sait que celà ce voit en fonction de la couleur des yeux, mais ces pauvres yeux d'humaine ne lui permette pas de déceller les différences de couleurs.

    Bref, ce matin, un matin frais de Mars. 09h25 précisement. Elle se leva, ses parents n'étaient toujours pas là, elle avait reussit à leur faire quitter la ville, disant qu'ils devraient visiter le pays et même faire le tour du monde. Il faut savoir que la famille Stewart est très riche, les parents de Loren ne travaillent plus depuis quelques années et profitent donc de la vie, ce qui arrange la jeune fille. Elle avait mis une annonce dans le journal local quelques jours auparavent pour trouver un ou une collocataire, mais n'avait toujours pas eu de réponse. En même temps, Forks n'est pas une ville très touristique, et peu de personnes décident de s'y installer, les gens d'ici sont tous installer depuis longtemps, sauf une ou deux personnes de passages.

    Elle enfila ses pantoufles, et alla se préparer un bol de lait avec quelques céréales ainsi qu'un verre de jus d'orange et quelques fruit. Un bon petit déjeuné pour commencer une bonne journée, enfin elle l'espérait. Elle installa le tout sur un plateau noir qu'elle amena directement dans le salon, elle le posa sur la table basse le temps d'allumer la télévision pour regarder un bon feuilleton féminin. Toujours en pyjama, assez beau heureusement, elle s'installa sur la canapé et commenca à déguster son plateau. Seulement, quelques minutes s'écoulèrent puis la sonnette de la porte d'entrée raisonna.

    - Hé mince.

    Elle se leva et alla en direction de la porte, qu'elle ouvrit. Devant elle se tenait un très beau jeune homme d'une 30ene d'année. Elle ne dit rien, attendant qu'il se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stewart-france.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: What if God was one of us. [Cypriän]   Sam 21 Mar - 1:00

Il y avait des journées comme celle-ci où l'on devrait s'en tenir à rester au lit et dormir jusqu'à ce qu'elle s'achève. Honnêtement, il avait connu mieux ! Déjà, il se lève, et tout ce qu'il voit c'est ce mur, juste là, qui est sur le point de tomber en morceaux. Il fait même attention en marchant, prenant soin de ne pas trop mettre de pression, juste au cas où les vibrations décideraient de le bousiller ! C'est un véritable taudis ici ! Ce n'était pas dispendieux mais maintenant il comprenait pourquoi !

« Ah merde... mais qu'es ce que c'est que ça ? JACK ! »

Le chien avait uriné dans le coin de la chambre ! Qui allait nettoyer maintenant ? Il grogne un juron et enfile rapidement un pantalon. Il nettoie au passage la belle flaque que lui avait laissé en cadeau Jacky boy à l'aide d'une guenille, et se presse de se préparer convenablement. Convenablement, ça veut dire : jeans, gros pull noir, coup de peigne rapide, brossage de dents, un peu d'eau de cologne. Impecc ! Aucun besoin de se douché, il l'avait fait avant de se couché... voila deux heures. Insomnie. Encore et toujours. Non seulement la journée commençait mal, mais en plus il avait l'air d'un zombie ! La jeune femme qu'il allait rencontrer allait lui claquer la porte au nez et appeller les ghosts busters !

« Mais non, andouille... tu as juste l'air d'un... bah... pftttt... d'un mec qui dors pas. Mais on s'en moque... tu veux juste une chambre à louer... tu ne vas pas dans une entrevue super importante... alors si t'as l'air d'un objet bizarre non identifiable... aucun soucis ! Le pire qui peut arriver... c'est qu'elle se mette à hurler en te voyant... tout ce qu'il te reste à faire... c'est de te mettre à courir sans te retourner... facile... et tu cours vite... »

Le voila qu'il se parle tout seul encore. Lamentable à la fin. À la force de vivre seul, il fallait bien parler à quelqu'un, non ? Bon... il prendrait rendez-vous avec le psy, mieux valait prévenir. C'était effrayant à la longue... Il se prépare rapidement, agrippe ses clefs, son manteau, le journal, et sort de son nid en ruine avancée. Comme toujours, il évite de croiser les regards, s'enferme dans sa solitude, ne laisse personne franchir les barrières jusqu'à lui. C'est à peine si on le remarque. Il est aussi discret qu'un fantôme, justement. Il s'immobilise un moment et regarde pour la troisième fois l'adresse indiquée dans le journal. Il s'était trompé de rue ? Nome di dio ! Mais oui... encore... pour la deuxième fois... pourtant cette ville était plus petite que sa bouche ! C'était à n'y rien comprendre ! Il fulmine interieurement, plus impatient encore. C'était sans doute la fatigue que le rendait aussi irritable. Habituellement, ça lui en prenait beaucoup plus pour être de mauvais poil. Il arrête une femme au passage, lui demande le chemin, qu'elle lui explique rapidement mais clairement. Plus que deux coins de rue et il y arrivait. Pas trop tôt...

Il s'arrête enfin devant une maison... il hausse un sourcil...

« Jolie... héritière de la princesse Diana ? »

Il fait un petit sourire amusé et gravit les quelques marches qui le sépare de la porte d'entrée. Il prend une grande inspiration... et appuis sur la sonnette.

Bon... maintenant il faisait quoi ? Option un : Rester là et faire un sourire idiot ? Option deux : Ne pas rester là er fuir très loin ? Alors qu'il se pose la question, vraiment hésitant, la porte s'ouvre.

« ... »

Il ne dit rien, se contentant de la regarder. Eh bien... elle n'avais pas l'allure d'un zombie... mais elle avait l'air d'une jeune femme qui organisait un pyjama party ! Zut... sans doute qu'elle avait invité un paquet de copines... mauvais ca...

« Hum... bonjour je... es ce que je vous dérange ? J'ai lu votre demande dans le journal local et... vous voulez que je repasse plus tard ? »

Il fait un petit sourire, incertain. Il la regarde attentivement et si on oubliait la petite moustache de jus d'orange qui décorait le haut de sa lèvre supérieure, elle avait fière allure... Un petit sourire se tréfile sur ses lèvres. Elle lui faisait penser à une petite fille... quoique... plus femme, évidemment.

« Vous avez une... juste là... une petite moustache de jus... », dit-il en lui montrant ses propres lèvres, les yeux rieurs.

* Mais oui, moque toi d'elle ! Efface ton sourire au moins ! *

Son sourire disparait brutalement et il se redresse... tousse... se mordille la lèvre.

« Pour la chambre... je serais intéressé à la louer... ce serait seulement pour quelques heures par jour... je suis très discret... l'immeuble où je demeure est bruyante, j'ai du mal à me concentrer pour mon travail... je me cherche... eh bien... un endroit paisible... »
Revenir en haut Aller en bas
Loren Stewart
Loren • Human Being..
Loren • Human Being..
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 04/11/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18 ans
Don (Facultatif):

MessageSujet: Re: What if God was one of us. [Cypriän]   Jeu 26 Mar - 17:55

Loren ne s'attendait pas à recevoir du monde ce matin là. Elle était bien réveillé, les cheveux heureusement lisse comme d'habitude, c'est là que les filles se rendent compte qu'avoir des cheveux lisses même au reveil est un avantage. Celà se voyait sur elle, elle était pleine de fraîcheur. Le jeune homme en face d'elle mis un léger temps avant de parler, temps qui pouvait être embarrassant compte tenu de la tenue qu'elle portait, mais finalement elle n'y fit même pas attention, du moin pas encore..

Il l'a dévisagea de haut en bas, surement surpris de la trouver en petite tenue. A vrai dire, elle n'était pas habillé très chaudement, aimant la chaleur de son foyer, elle en profitait pour ne pas se retrouver en col roullé en plein milieu de la nuit. Après hum bon moment, le jeune homme pris la parole, mais contrairement à ce que pensait Loren, il n'a pas préciser son nom ni son prénom, mais après avoir demander si il l'a dérangeait, il lui expliqua qu'il avait lu dans

[Je t'envoi un MP quand j'aurais terminé, mon pc bug, j'ai peur que ça efface tout Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stewart-france.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What if God was one of us. [Cypriän]   

Revenir en haut Aller en bas
 
What if God was one of us. [Cypriän]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh putin, je déteste quand tu fais ça !! [PV Cypriän]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOONLIGHT&TWILIGHT ™ :: ▪ HORS-JEU ▪ :: 
Le Musée des Horreurs
 :: Abandons
-
Sauter vers: