AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flâne... [Idjie]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 17:00

William sortit de chez lui, son chat noir sur ses talons. Il referma la porte derrière lui et jeta un oeil à l'animal avec un sourire. Il secoua doucement la tête et se baissa pour le gratter derrière les oreilles. Le félin se mit à ronronner comme un hélicoptère en courbant son dos. William rit doucement et prit le sentier pour se diriger vers la sortie de son terrain. Docile, le chat se mit à trotiner derrière lui, puis à courir. William se mit à rire et se mit à courir lui aussi. Pas trop vite mais juste assez pour rester à hauteur de l'animal. Puis il ralentit au dernier moment, laissant son fidèle compagnon gagner la partie en bondissant sur le capot de la voiture garée devant le portail. William sourit et haussa les épaules en observant le félin qui le regardait fièrement de ses grands yeux verts. Il miaula et william s'approcha pour le caresser de nouveau. Il avait connu l'animal à son arrivée dans la propriété, il traînait un peu partout, ayant apparemment décidé que c'était son territoire. Ils s'étaient tout de suite entendus et William avait prit pour habitude de le nourir. Depuis, il devenait un compagnon agréable qui le sortait un peu de sa solitude.
L'animal ronronna puis William regarda en direction de la ville qui commençait à plusieurs centaines de mètres plus loin. Il se tourna vers le chat. Tien il n'avait d'ailleurs jamais donné de nom à cette petite boule de poil.


- Je ne prends pas la voiture aujourd'hui mon grand. Allez file !

Il fit un geste de la main et le chat bondit, et finit par détaler dans un buisson. William rit doucement et commença à se diriger vers le centre-ville de Forks où peu de monde se promenait. Logique, il faisait un temps gris et sombre juste bon pour un vampire mais très désagréable pour les humains. Les mains dans les poches, il atteignit le lieu et regarda autour de lui avant de s'installer sur un banc public puis de sortir un livre qu'il entama. C'est alors qu'il perçut un mouvement brusque dans sa direction. Se raidissant, et vif comme l'éclair, il parvint à atrapper au vol ce qui lui bondissait dessus. Il ouvrit de grands yeux ronds.

- Le chat ?! Qu'est-ce que tu fiches là ?

C'était bien la première fois que l'animal le suivait jusqu'en ville...
Le chat en question, un peu surpris mais habitué à cet étrange humain pas comme les autres, miaula doucement. William fit la moue et le déposa sur ses genoux. Le chat s'y installa, observant du regard ce qui se passait autour de lui. William se remit à lire, caressant le pelage de l'animal d'une main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 18:17

[ C’est dingue tout ce qu’on peut faire avec un chat XD ]

J’étais en plein centre-ville depuis quelques heures, à fureter un peu partout. Forks m’était complètement inconnu et je restai dans les parages près du garage, ma voiture étant là-bas pour un petit moment. Le garagiste avait jugé bon de commander des pièces de qualité, mais non disponible avant 72h. Le devis était estimé à 1150 dollars, et encore avec une ristourne. J’ignorai où j’allais dormir ces prochaines nuits, en tout cas, pas sur la banquette arrière. Il n’était pas dans mes moyens de louer un véhicule en attendant la réparation, et je n’avais encore moins le luxe de me payer une chambre d’hôtel. Et puis, y avait-il seulement un hôtel ici ? Peu importe, je ne m’inquiétais pas. J’étais débrouillarde. Passer une ou deux nuits dehors ne me tuerais pas. Enfin si le froid et la pluie n’avait pas raison de moi !

J’avais emporté mes affaires les plus importantes avec moi, avais laissé le reste dans le coffre de ma voiture. Je portais deux sacs en bandoulière, de chaque côté. Les seules personnes que j’avais croisées avaient tout bonnement détourné les yeux en me voyant passer. Il était clair que je n’avais pas fière allure. Je ne m’étais pas changée depuis que j’avais rencontré l’étrange Stefan, avais juste pu enfiler un sweet gris clair, j’avais donc de la boue jusqu’aux mollets en plus de mon jean habituellement déchiré de part et d’autre. La pluie ayant cessée, mes vêtements étaient à présent sec mais mes cheveux complètement hirsutes. Même moi qui avais l’habitude d’être un brin débraillé, je me sentais… Enfin je comprenais parfaitement qu’on m’ai évitée jusque là.

A quelques mètres de là, j’aperçue un banc. Un banc occupé. Tant pis, j’avais bien l’intention de m’asseoir, peu importe si ça gênait. Je pensais l’avoir bien mérité, après une journée merd*que comme celle-ci. Je marchai donc jusque là, réfléchissant quelle folie j’allais me permettre en ce jour qui, en plus d’être le pire de ma vie, était mon anniversaire.
Je jetais un coup d’œil à la personne assise : un jeune homme, pâle, attirant, avec un chat sur ses genoux ? Cela me fit sourire… et en pleine lecture. Un intellectuel certainement. Décidément, toutes les personnes de Forks étaient blanches comme des linges, n’y avait-il pas un seul rayon de soleil par an ?

Je m’assis lourdement à quelques centimètres de lui, retirai mes sacs en bandoulière que je laissais tomber à terre puis poussai un soupire de soulagement. Je m’étirai, faisant craquer quelques os puis croisai les bras sur ma poitrine tout en allongeant mes jambes devant moi. J'avais tellement l'habitude d'être naturelle en tout lieu et en toute compagnie que je ne pris pas la peine de me demander si ma posture était déplacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 18:34

[ Et encore t'as pas tout vu ! mdrr ]


William prenait son temps pour lire. Pourquoi se presser ? Pour connaître le plus vite possible la fin de l'histoire et savoir si Jeanette allait épouser Jean-Marc ou bien pour savoir qui a tuer Rolland ? Bah franchement cela n'avait aucun intérêt. Et puis si on voulait jouer de l'ironie, William avait tout son temps... l'éternité en fin de compte. Alors Jeanette pouvait bien attendre non ? Il en était donc seulement à sa troisième page, apaisé par le ronronement régulier de son chat qui semblait vraiment curieux par tout ce qui se passait. Il sursautait lorsqu'une voiture passait un peu trop vite, dressait les oreilles lorsqu'un bruit ipportun retentissait comme le claquement d'une porte ou renifflait d'un air intéréssé lorsqu'un gamin passait avec un sac de chips. Bref... il n'était sûrement pas habitué à la ville celui-ci.
William continuait de promener ses doigts sur le pelage de l'animal qui étrangement, n'avait jamais été incommodé par la peau glaciale du vampire. Tant mieux remarque.
William était assez aspiré par son roman. Bon c'est sûr les roman à l'eau de rose n'était pas des plus géniaux, il préférait des choses plus historiques mais bon, on l'a dit tout à l'heure, il avait bien assez de temps pour lire tout les bouquins du monde s'il le désirait alors pourquoi pas continuer avec celui-ci.

C'est alors qu'au moment le plus alléchant du début de l'histoire, celui ou Jeanette quitte subitement le cocon familiale en claquant la porte, William sentit une présence humaine s'approcher. Une parmi d'autre cela va s'en dire. Il n'y porta donc pas particulièrement attention. Heureusement d'ailleurs se serait une erreur de s'attacher à ce genre de sens. C'est alors que cette présence s'approcha de plus en plus puis subitement, William, du coin de l'oeil, la vit s'installer sur le banc à ses cotés. Instinctivement, le vampire se tendit un peu. L'animal sur ses genoux, surpris de ne plus avoir de caresse mais de sentir les doigts de son maître se crisper, tourna la tête vers lui, puis vers la femme. Il remua le museau mais ne fit rien de plus, la fixant simplement de ses grands yeux verts. William fit mine de continuer à lire bien qu'il eu du mal à se reconcentrer sur son passage.

La jeune femme était étrange. On aurait dit qu'elle sortait d'une aventure rocanbolesque. Elle avait son jean salle et déchiré et ses cheveux étaient en tout sens. Bizarre. Ou avait-elle bien pu traîner ? Bah... ça n'avait aucune importance. Tentons de revenir à notre Jeanette.
Ce fut peine perdu évidemment. Il la regarda toujours du coin de l'oeil qui se mettait à l'aise après avoir déposé ses sacs. Elle s'étira. William avala doucement sa salive et fixa le mot "problème" à la 12ème ligne de la page n°4. Des problèmes... lui aussi allait certainement en avoir. Certes, il était végétarien et n'avait plus goûté au sang humain depuis presque 200 ans. 197 ans éxactement. Mais justement... et puis la tentation était toujours malheureusement là. Au fait... depuis quand n'avait-il pas chassé au juste ? Mince... deux jours ? Non moins que ça. Aïe !!
William se tendit d'avantage, essayant de ne pas se focaliser sur ça. Il tenta de rester silencieux mais ce fut sans compter son fidèl compagnon qui sauta de ses genoux pour aller renifler les affaires de la demoiselles. Il se mit même à griffer légèrement l'un d'eux. William baissa les yeux sur l'animal, se mordit la lèvre, et se pencha subitement pour atrapper le chat d'une main. Celui-ci protesta d'un retentissant miaulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 20:00

[ Et après on dit que c’est moi la coquine Mdr ! ]

J’étais là, détendue mais silencieuse pour ne pas déranger mon voisin qui avait l’air inspiré par son ouvrage car il ne levait jamais les yeux, même pas vers moi quand je m’étais installée près de lui (c’est ce que je croyais en tout cas). Le voir ainsi me fit repenser au dernier ouvrage que j’avais lu. Je l’avais trouvé oublié sur un comptoir lorsque je m’étais arrêté sur une air d’autoroute, il y a quelques mois de ça. Je connaissais le livre, comme le film, connu, mais je n’avais jamais eu l’occasion de l’avoir entre les mains. Carrie. Une jeune adolescente délaissée de tous, supportant les regards, les moqueries, les insultes. Et bien, heureusement que je n’avais pas fini comme elle sinon le nombre de morts aurait été alarmant ! Non je n’avais pas tellement pétés les plombs. J’avais juste changée. J’avais choisi un autre mode de vie. J’avais quitté l’école pour vivre l’aventure, cela m’avait value d’être mise à la porte par mes propres parents. Tant pis, si c’est comme ça que ça devait se passer… J’ai pris la route et depuis plus d’un an, je vis l’aventure chaque jour. Je n’ai jamais regretté mon choix. Je suis libre. Je suis indépendante. Un bonheur que tout le monde n’a pas la chance de savourer ou même de vivre. Je ne regrette jamais d’avoir perdu mes racines. J’aime ma vie. Même si parfois elle est dure.

Une brise légère ébouriffa légèrement mes cheveux, effleura mon visage. J’inspirai à fond et je me sentis bien, tout simplement. Je sortis de mes pensées et baissai la tête. Le chat précédemment blottis sur les jambes de l’homme à mes côtés était en train de renifler mon sac. Certainement les restes d’une barre de céréales. Il sortit ses griffes et joua avec une des lanières. Je le contemplai, amusée par cet animal adorable. Ses yeux étaient d’un très beau vert, presque semblable aux miens. Je n’avais jamais eu d’animal de compagnie, j’aurai bien aimé que ce fût le cas mais avec la vie que je menais, à bouger sans cesse, serait-ce réellement raisonnable ? Je me serai bien laissée tentée.

J’avais l’intention de me pencher pour caresser le minou (Dédicace à toi Will XD) quand son maître l’attrapa d’une main, plutôt négligemment. Le félin miaula bruyamment et je me tournais vers mon voisin, en lui lançant un regard d’incompréhension. Je pris alors la parole, frôlant l'impolitesse.

- Il n’y a pas de mal tu sais.

Je tutoyais - une fois de plus - un parfait inconnu. Par habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 20:31

[ Razz chuuuuuteuuuh je vais me faire gronder par Véronica ! lol ]


Bon sang de bonsoir ! Non seulement il devait veiller à ne pas penser à l'humaine, ou plutôt à son sang ou encore d'essayer de se rappeler combien de temps éxactement il avait négligé sa soif, mais en plus de ça, le vent venait légèrement de se lever. Pire encore, il soufflait pile dans sa direction. Le chat ne lui simplifiait pas non plus la tâche. Il aurait pu partir comme si de rien était pour ne pas céder à la tentation et changer d'endroit, là ou il était sûr de ne croiser personne. Manque de chanson, l'animal se mit à jouer avec le sac comme si de rien n'était. Un peu agacé de ce détournement de situation, William l'atrappa d'un geste, ce qui ne plu pas vraiment au félin qui miaula bruyament. La jeune femme se tourna alors vers lui en lui disant qu'il n'y avait pas de mal. Anxieux, William lui lança un regard plus sombre qu'il ne l'aurait voulu, plongeant alors ses grands yeux bordeaux dans ceux de la jeune femme. Mince ! Manquait plus que ça. Et plus trop question de partir comme de rien... quoique...
C'est ce que William s'apprêtait à faire jusqu'à ce que la brise ne souffle de nouveau, lui ammenant directement l'odeur entêtant du sang de la jeune femme. Malgré lui, le jeune homme inhala le parfum tentant. Le Vampire sentit alors tout ses sens vibrer. Bon sang !!
Ses lèvres frémirent, impatientes de goûter à l'arôme du sang humain qu'elles avaient oubliés... presque oubliés.

William se sentit partir, perdre pied. Non ! Pas maintenant ! Il y avait trop de monde, il fallait qu'il se contrôle. Mais 200 ans... 200 ans sans goûter... juste un peu, il suffisait de l'attirer ailleurs, personne ne verait rien, il pourait...


- Hey !!

William sursauta en poussant un cri. Sans s'en rendre compte, il avait sérré un peu trop fort le pauvre animal dans sa main et celui-ci venait d'enfoncer profondément ses crocs dans sa chair. Il le lâcha et détala, traversant dangereusement la rue pour plonger dans un buisson et disparaître. William le suivit des yeux, culpabilisant. Mais au moins grâce à lui, il avait reprit légèrement ses esprits. Très légèrement. Il regarda la jeune femme, mal à l'aise et dit :

- Excusez-moi je... j'avais peur qu'il abime vos affaires. Il est plutôt sauvage.

Mais qui était le plus sauvage des deux ? William se maudissait et maudissait ce qu'il était. S'il restait trop longtemps et si cette brise soufflait de nouveau dans sa direction, il savait qu'il n'aurait plus la force de résister. Il ne fallait pas... surtout pas !! Il se décala donc très légèrement, même si cela ne servait strictement à rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 20:56

Lorsque je lui adressai la parole, l’homme se tourna vers moi et me lança un regard sombre. Ses yeux étaient… Irréel. D’un rouge bordeau. Des lentilles ? Ca ne pouvait être que ça. A moins qu’il soit albinos ? Je ne connaissais rien à ce sujet. En tout cas, ça ne lui retirait en aucun son charme. Maintenant que je pouvais vraiment contempler son visage, je me rendais compte de sa beauté. Une fois de plus, il me fit penser à Stefan, bien qu’ils n’aient aucuns traits communs mis à part leur peau si pâle… Enfin toujours est-il que je pris son regard de plein fouet. Je me sentis mal à l’aise mais aussi contrariée par sa réaction.

Lorsqu’il poussa un cri, je sursautai aussi fort que lui. Je ne m’attendais certainement pas à ça, tellement j’avais été captivée par l’expression de son visage. Un air un peu mauvais et… douloureux. Lorsque je détournai les yeux, une main posée sur mon cœur qui s’était emballé sous la surprise, je ne vits que le chat détaller jusqu’à disparaître dans un buisson. Il avait certainement dû voir un rongeur ou je ne sais quoi et s’était débattu pour pouvoir le chasser.

Citation :
- Excusez-moi je... j'avais peur qu'il abîme vos affaires. Il est plutôt sauvage.

Je me sentis fondre devant son air mal à l’aise. Ma froideur sans alla aussitôt et je lui décrochais un sourire qui se voulait amical.

- C’est vrai, merci. Désolée, j’ai réagis un peu vivement.

Machinalement je me levais, tirais sur mon sweet pour l’abaisser, jouait avec une mèche de mes cheveux complètement défaits puis tournais la tête vers le buisson où le félin avait disparu.

- Sauvage hein ?

Je baissai les yeux sur les traces de crocs dans sa peau dont le sang s'écoulait à peine puis regardai à nouveau le jeune homme, qui avait l’air tout de même plus âgé que moi, et le fixais malgré moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 21:29

William s'était contrôlé pendant des années, avait parfois frôlé la cattastrophe comme à cet instant, mais jamais il n'avait encore cédé à la tentation. Il avait une volonté de fer, et ça déjà depuis son plus jeune âge. Mais là ça n'avait plus rien à voir. Lorsque l'on est un humain, on peu toujours résister à ses désirs et ses envies car on ne combat que son esprit et c'est déjà plus simple. Bien plus simple ou dans son cas, on doit combattre une chose que les hommes ont perdus depuis longtemps : l'instinct. Et William le découvrait de plus en plus chaque jour cet instinct de meutrier ! C'était quelque chose de puissant et en ce moment même, il priait intérieurement pour que cette fichue brise disparaisse. Encore déjà, l'odeur du sang le titillait. Calme... il devait rester le plus calme possible. Il avait déjà connu cette situation avec Emily, la jeune humaine qu'il aimait beaucoup. Il avait bien faillit la tuer elle aussi... heureusement il avait su se contrôler petit à petit, mais il avait vraiment frôlé l'horreur.
William tentait donc de faire la même chose seulement voilà... autour d'eux il y avait d'autres humains, d'autres odeurs qu'il devait ignorer, et quelques regards parfois posés sur eux. Alors qu'avec Emily, il était bien trôt tôt lorsque c'était arrivé pour qu'il ai pu être vu. Là tout était différent. Il fallait qu'il ai l'air naturel. Mais ça c'était imposible !

La jeune femme sursauta également, aussi surprise que lui lorsqu'il avait poussé un cri. Ca n lui avait pas vraiment fait mal mais il ne s'y était pas du tout attendu. Il se massait doucement la main tandis que l'inconnue
s'excusait d'avoir réagit violemment. William la regarda en plissant légèrement les sourcils. Réagit violemment ? Et lui donc... et encore ce n'était rien de violent tout ça.
La jeune femme regarda le buisson dans lequel l'animal s'était éclipsé. Sauvage ? En réalité pas tant que ça. Mais il fallait bien qu'il trouve une excuse hein. Elle posa alors son regard sur sa main qui saignait très légèrement. William fit de même et essuya les quelques goûtes de sang avant de se lever du banc à son tour. Il ne devait pas s'éterniser...
Il surpris également le regard de l'humaine fixé sur lui. Il détourna le regard. Il avait l'habitude. Emily aussi restait souvent accrochée à son regard sans vouloi s'en détacher. Il n'avait jamais aimé ça mais n'y pouvait rien. Il se sentait vraiment dans un cul de sac. Il voulait partir mais eu pitié de la pauvre bête qui n'arriverait certainement pas à se retrouver dans ce centre ville sans lui. Il se ferait sûrement écrasé s'il ne restait pas attentif. Avec toutes ces voitures...

William s'éclaircit la gorge et ne pu faire autrement que de se tourner de nouveau vers la jeune femme. Il hésita puis sourit légèrement pour lui dire :


- Oui. Sauvage. Tellement d'ailleurs que je ne peux pas vraiment le laisser gambader dans le centre ville. C'est embêtant... j'ai des choses à faire il aurait fallu que je partes...

Oui et immédiatement ! Mais bon sang il n'avait pas vraiment envie que... raaah mais ce n'était qu'un chat non de non ! Oui mais bon... il s'y était attaché à cette petite bête ça lui ferait mal au coeur s'il lui arrivait quelque chose. Olala le dilem !!
Histoire de changer de sujet, William s'éclaircit de nouveau la gorge et demanda :


- Et hum... vous sortez d'où comme ça ?

Il faisait allusion à ses cheveux en bataille et ses vêtements dans un piètre état...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 21:54

Le jeune homme me sourit légèrement (Je clignai des yeux imperceptiblement en découvrant des fossettes se creuser sur ses joues) avant de reprendre la parole.

Citation :
- Oui. Sauvage. Tellement d'ailleurs que je ne peux pas vraiment le laisser gambader dans le centre ville. C'est embêtant... j'ai des choses à faire il aurait fallu que je partes...

Il aurait fallu qu’il parte… Oui bien sur, tout le monde n’avait pas de temps à consacrer à Idjie Vanderhoop. Je tentai de cacher ma déception mais, comme d’habitude, elle s’afficha clairement sur mes traits. Je détournai les yeux, cherchant à répliquer quelque chose quand il continua :

Citation :
- Et hum... vous sortez d'où comme ça ?

- Moi ?

J’eu un petit rire gêné. Bien sur toi idiote, qui d’autre ? Je baissai la tête pour m’admirer dans toute ma « splendeur ». Waw, quel dégaine ! Sûr qu’avec ça, il n’allait pas s’éterniser à mes côtés.

- Je viens de la forêt… Je balbutiai inutilement tout en évitant son regard. Enfin, je suis d’Everett. Je voyage beaucoup et ma voiture m’a lâché en plein milieu de la forêt. Il y a un type… Stefan, qui m’a aidé parce que mes roues étaient enlisées dans la boue. Ma voiture est au garage et… depuis je suis dehors.

Sans savoir pourquoi, je faisais des mouvements désordonnés pour expliquer ma situation, montrai des directions dans le vague, passait ma main sur ma nuque. Sincèrement, je ne comprenais rien à ma réaction.

- Voilà ma petite histoire. Mais pour ton chat... je reste ici 72h, enfin je veux dire quelques jours le temps que ma voiture soit réparée. Si tu as des choses à faire... Ca ne me dérange pas de le chercher, c'est ce que j'aurai de mieux à faire... Enfin non c'est ridicule, qu'est-ce que je raconte... Je...

Et puis je décidai de me taire. Il était temps d'ailleurs ! Je racontai n'importe quoi. Ce n'était pas que la présence de cet homme qui me mettait dans cet état. Depuis que j'avais rencontré Stefan j'étais d'une extrême confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 22:15

William vit soudain le visage de la jeune femme se décomposer à moitié lorsqu'il annonça qu'il aurait fallu qu'il parte. Oh... pourquoi tirait-elle une mine d'enterrement pour si peu ? Idiot ! Il le savait très bien au fond. Il était un vampire... ou bien un homme superbement séduisant, tellement d'ailleurs que ça devrait être interdit. Ca bonjour il s'en serait passé ! Il était très bien aussi avant figurez vous mais quand on est vampire c'est ainsi. Mais ça ne l'aidait pas du tout. Dès qu'il rencontrait quelqu'un celle-ci tombait sous le charme. Normal. Lui en revanche il se sentait extrèmement gêné. Ca devait être la même chose pour tout les vampires d'ici d'ailleurs. Y avait presque de quoi les pleindre n'est-ce pas ? Non et puis quoi encore ! Les victimes étaient loindre d'être les vampires ! Enfin bref, il se sentit horriblement mal à l'aise de la décevoir autant. Bon... encore une super raison pour rester quoi. Raaah si seulement il pouvait lui expliquer que c'était pour son bien et pour la protéger de lui ! Mais non. Il avait déjà avoué à Emilie ce qu'il était réellement il n'allait pas l'avouer à toutes les pauvres humaines qu'il rencontrait tout de même ! Il resta donc silencieux, à attendre quelque chose. Quoi , allez savoir... tout ce qui pouvait l'aider à sortir de cette impasse en tout cas.

Il demanda alors à la jeune femme d'où elle venait. Il avait bien remarqué depuis le début que la pauvre était dans un triste état. Que lui était-il arrivé ? Un peu surprise, la jeune femme regarda à son tour ses vêtements foutus commença à lui expliquer qu'elle avait eu une panne en pleine forêt, qu'elle venait d'Everett et qu'elle avait rencontré un certain Stefan qui l'avait aidé. Elle ajouta également qu'elle devait rester ici quelques temps et que si ça pouvait l'arranger elle... ah non finalement c'était idiot elle avait peut-être autre chose à faire c'est sûr. William avait également retenu qu'elle n'avait nulle part ou dormir. Ca c'était franchement embêtant pour elle. Drôle de situation c'est sûr. William fit une moue compatissante. Soudain il eu un tilt. Stefan ? Se pourrait-il que ce soit Stefan Salvatore ? Le jeune vampire qu'il avait rencontré ? Waow... au moins elle était tombé sur un des rares vampires au régime végétarien. Sacré coup de chance.
Mais ou allait-elle dormir ? Dehors ? Avec tout les vampires qu'il y avait dans le coin ? Bon Dieu il esperait que non !


- Oh. Si vous voulez je peux vous héberger.

William regretta ce qu'il venait de dire au moment ou il le prononça. Non mais quel idiot !! Et puis quoi encore ? Autant directement lui demander de vider sons sang dans une bassine aussi ! Bah voilà William encore une fois de plus tu as fait preuve d'une grande intelligence ! Stupide andouille ! Des fois il se mordrait lui-même je vous jure >< !
C'est ce qu'il fit. Non enfin il se contenta juste de se mordre légèrement les lèvres. Et maintenant ? Tu vas sortir un : "ah non ! suis-je bête j'ai déjà invité des amis à dormir !". Pas bête. Alors qu'est-ce que tu attends Mr Hansen ? Le déluge ?
C'était un peu tard non ? Il tenta néanmoins :


- Enfin je... non c'est idiot je vous propose ça alors qu'on se connaît à peine excusez-moi. Mais heu... vous préferez sûrement dormir autre part.
... William ? ... viens par là. Et encore on est poli !! Quel empoté ! C'était bien la première fois qu'il était coincé de cette façon ! Faut dire que le fait d'avoir été complètement envoûté par l'odeur du sang lui avait tourner la tête et perdre tous ses moyens ! Maintenant il était incapable de gérer ses mots et ses actes. Ah bravo monsieur Hansen nous sommes fier de vous ! Il reste un poste pour les imbéciles ça vous tente ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 23 Avr - 22:38

Après avoir écouté ma pauvre histoire pathétique… Il me proposa le plus naturellement du monde de m’héberger. J’eu un choc. Qu’elle genre de personne était-il pour venir en aide à son prochain de façon aussi spontané ? Mais déjà ma réponse était toute faite. Accepter sa proposition n’était pas dans mes principes. J’avais choisi ma vie et ses difficultés, c’était à moi d’assumer cette décision, et ne surtout pas m’imposer dans la vie des gens comme William. J’allais répondre quand il poursuivit :

Citation :
- Enfin je... non c'est idiot je vous propose ça alors qu'on se connaît à peine excusez-moi. Mais heu... vous préferez sûrement dormir autre part.

J’étais vraiment la dernière des imbéciles. Il n'avait même pas attendue ma réponse. Dans l'état de nerfs ou j'étais, j'étais convaincue que ses paroles étaient une façon détournée d’annuler sa proposition. C’était certainement la politesse qui avait parlé à sa place et à présent il se rendait compte de sa bavure et tentait, toujours poliment ( ce qui eu le don de m’énerver ) de me dissuader d’être logée par ses soins.

Pendant un court moment je restai muette tout en le fixant, puis je secouai la tête de gauche à droite tout en me penchant pour ramasser mes sacs. Je passai difficilement les bandoulières au dessus de ma tête, m’emmêlant presque comme pour accentuer le sentiment que j’avais d’être la dernière des idiotes puis me redressai.

- Ecoutes, je peux très bien me débrouiller seule. Je continuai de façon ironique cette fois, sous-entendant que j’avais clairement compris ne pas être la bienvenue. C’est très gentil à toi de m’inviter mais comme tu l’as dis, on n’se connaît pas, tu n’me dois rien du tout – ma voix monta dans les aigus sous l’émotion – comme toutes ces autres personnes qui m'évitent tout les jours!

Et voilà que mes nerfs lâchaient. J’avais tenu le coup jusqu’à maintenant, j’avais supporté le froid, la pluie, le lavage de cerveau dans la forêt, les heures à errer hagarde comme une ivrogne, ma voiture en panne, l’argent que j’aurai à débourser. Et maintenant qu’un homme gentil comme tout me proposait de m’héberger, je m’en prenais à lui comme s'il était la cause de mes malheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Sam 25 Avr - 12:17

William était en mauvaise posture. Il avait encore voulu jouer les grands hommes et être poli et serviable avec les autres. Il était comme ça. Malheureusement pour lui, maintenant qu'il était un vampire, ce genre de chose était déconseillé. Bon il pouvait resté aimable et poli, ce n'était pas un problème. En revanche, proposer à une jeune femme dont il avait faillit boire le sang de venir dormir chez lui c'était vraiment une idée stupide ! Non seulement il avait presque céder à la tentation mais maintenant qu'il avait réussit à se contrôler il rendait cette tentation complètement incontrôlable là ! Une humaine chez lui ! En pleine nuit ? Hors de question ! Même s'il chassait entre temps c'était prendre beaucoup trop de risque pour elle ! Oui mais... si elle prenait la décision de dormir dehors dans la région c'était pire encore ! Stefan lui avait dit qu'un vampire tuait des humains dans les environs de Port Angeles et il se rapprochait de Forks. C'était une chose, mais William était certain que d'autres vampires omnivores traînaient ici même. Et ça... à la rigueur c'était pire.
Indécis, le jeune homme avait tout de même tenté d'annuler sa proposition. Quel était le bon choix à faire sérieusement . William réfléchissait à vive allure mais c'était un peu tards non ?

Il passa une main sur sa nuque d'un air gêné puis regarda la réaction de la jeune femme. Celle-ci ne seblait pas satisfaite de ce qu'il venait de dire. Ah l'idiot ! Elle eu un air piqué et commença à reprendre ses affaires en disant d'un ton plutôt sous entendu qu'elle se débrouillerait toute seul. Aïe... ça c'était pas bon du tout... Elle répéta qu'après tout ils ne se connaissaient pas et qu'il ne lui devait rien du tout. William passa une main sur son visage en s'insultant intérieurement de tout les noms. Bon sang ! Elle ajouta que c'était comme avec toutes les autres personnes qui l'évitaient chaque jours. William hésita, puis finit par atrapper la main de la jeune femme. Oupss... c'était quelques chose à éviter mais ce n'était pas le moment d'y penser. Il inspira puis dit vivement :


- Non attends ! Ce... ce n'est pas ce que tu crois !

Ah voilà qu'il la tutoyait à son tour. C'était plutôt rare mais ça aussi c'était un détail. Il pinça les lèvres et continua avec plus de calme et de chaleur dans la voix :

- Il hors de question que tu dormes dehors. Cette ville n'est sûre pour personne. Exuses-moi je serais vraiment ravi de te dépanner si tu le veux. Vraiment.

Il plongea ses yeux dans les siens, esperant lui donner confiance et raison. Si la jeune femme avait dans l'idée de dormir à l'extérieur, mieux valait qu'il lui évite ça à tout prix. S'il apprenait qu'elle avait été tué il s'en voudrait beaucoup trop !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Sam 25 Avr - 17:56

J’étais en train de craquer lamentablement et m’apprêtai à m’en aller quand il m’attrapa la main. Sa peau glacée mais aussi son geste me fit tressaillir, mais je ne m’attardai pas sur ce détail, mettant cette froideur sur le compte du mauvais temps.

Citation :
- Non attends ! Ce... ce n'est pas ce que tu crois !

Je levai les yeux sur lui et arquai un sourcil, n’étant pas sûre de comprendre ce que j’étais sensée croire déjà à la base. Je ne remarquai pas non plus qu’il m’avait tutoyé, tellement j’en avais l’habitude. Il eut alors un changement de ton qui là ne me laissa pas indifférente. Un ton calme et emplit de chaleur… Un ton terriblement séduisant, je devais l’avouer.

Citation :
- Il est hors de question que tu dormes dehors. Cette ville n'est sûre pour personne. Exuses-moi je serais vraiment ravi de te dépanner si tu le veux. Vraiment.

J’ouvrai et fermai la bouche, à l’image d’un poisson ><. Je m’étais attendue à tout sauf à ça après ma petite scène. Je le dévisageai un instant, cherchant la faille. Un petit signe qui m’aurait affirmé qu’il disait ça seulement car je lui avais forcé la main. Mais il avait l’air tout à fait sincère. Lui-même avait plongé ses yeux dans les miens et semblait me pousser à accepter. Là, ça devenait trop dur de résister.

La ville de Forks était-elle réellement dangereuse ? Ce n’est pas ça qui m’inquiétait à vrai dire. J’avais surtout peur du temps qu’il devait faire ici la nuit. Dans ma voiture avec un minimum de chauffage je n’avais pas à souffrir de la température, mais dehors, avec juste ce que j’avais sur le dos, c’était une autre paire de manches.

J’insistai pourtant, plus par politesse.

- Ne t'excuses surtout pas, c'est moi qui suis désolée... Tu es sûr de toi ? Je ne veux surtout pas m’imposer… Je marquai une pose avant de reprendre : J’me comporte vraiment comme une idiote, j'te demande pardon… J’ai eu une dure journée…

Je baissai les yeux, un peu honteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Sam 25 Avr - 20:39

William savait qu'il faisait le bon choix désormais. Non elle était sûrement plus en sécurité chez un vampire végétarien plutôt que dans la rue avec le froid et pire encore, des vampire assoifés de sang humain. Elle serait une proie beaucoup trop tentante, une véritable aubaine. Il ne pouvait pas la laisser dehors, ça non. Et ne connaîssant personne dans cette ville en qui il pouvait faire confiance, il n'avait pas la possibilité de la conseiller sur un autre endroit ou dormir. Oh et puis il irait chasser une fois qu'elle dormirait et la nuit se passerait come sur des roulettes. Pas de quoi paniquer. Cependant il esperait toujours que la brise disparaisse. Apparemment celle-ci avait abandonner... tant mieux !
La jeune femme le regarda donc, plutôt étonnée par le revirement de situation de sa part. C'est vrai qu'il s'en voulait d'utiliser son charme pour la convaincre mais mieux valait mettre toute les chances de son coté. Et puis ce n'était pas si mal que ça... elle ne lui en voudrait pas.

Ouvrant et fermant le bouche, elle était étonnée et ne savait apparemment pas quoi dire. Elle devait accepter. De toute manière il ne lui laissait pas beaucoup le choix n'est-ce pas ? Il insista un peu en la regardant dans les yeux. Finalement, la jeune femme lui dit de ne pas s'excuser et qu'elle ne voulait aps s'imposer. William eu un vague sourire puis la jeune femme ajouta qu'elle se comportait comme une idiote et s'excusait à son tour en expliquant qu'elle avait eu une dure journée. Ca, William voulait bien le croire et ce n'était pas simplement parce que ses vêtements étaient dans un triste état. Bien... au moins elle semblait à peu près d'accord.
Il esquissa son plus beau sourire, ce qui n'était pas rien évidement, et insista un peu au niveau de son regard qui se fit plus clair et plus brillant encore. Et ce fut d'une vois légèrement velouté qu'il répondit :


- Ne t'en fait pas, ça ne me pose aucun problème. Et tu te comporte tout à fait normalement, je comprends que tu sois épuisée après une telle journée.

Il effleura le dos de sa main avec son pouce, puis doucement, recula d'un pas et regarda dans la direction des buissons. Il apperçut alors le chat noir, tapis près de l'un d'eux, apparement terrifié par le ronfflement des moteurs. William jeta un oeil à la jeune femme, s'excusa, et traversa la rue pour récupérer l'animal qui, ravi de voir son sauveur arriver, lui sauta carrément dans les bras. William le caressa doucement et revint près de la jeune femme à qui il sourit chaleureusement de nouveau.

- Oh fait, je ne me suis pas présenté. Je m'appel William Hansen.

Il prit un des sacs de la jeune femme pour la décharger un peu, lui fit un clin d'oeil, et fit mine de se diriger vers les abords de la ville où se situait sa maison.

- Vous venez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Sam 25 Avr - 21:15

Citation :
- Ne t'en fait pas, ça ne me pose aucun problème. Et tu te comporte tout à fait normalement, je comprends que tu sois épuisée après une telle journée.

Le jeune homme était vraiment tolérant, et patient. La plupart des gens n’auraient pas cherchés plus loin et m’auraient laissé dans la m… dans ma situation. Il était vraiment très… gentil, et lorsqu’il effleura le dos de ma main avec son pouce, je me sentie légèrement défaillir, au point que mon cœur rata quelques battements. Sa peau était douce… Mais, encore une fois, tellement froide. Il recula d’un pas et je poussai un soupir de soulagement que j’espérai passé inaperçu. Si j’étais soulagé qu’il s’écarte, c’était simplement parce que son contact m’électrisait complètement. Une sensation que j’avais du mal à gérer. Sans parler de ses sourires. Cet homme avait un pouvoir incroyable sur moi, certainement sur tout le monde d’ailleurs, mais j’ignorai s’il s’en rendait compte.

Je suivis son regard et aperçue moi aussi le félin qui avait filé auparavant. Après s’être excusé d’un regard, celui qui était déjà pour moi plus qu’un inconnu, traversa la rue pour récupérer son animal qui lui sauta tout bonnement dans les bras. Lorsqu’il revint vers moi, il m’adressa à nouveau un de ses sourires désarmant et je détournai les yeux malgré moi.

Il se présenta. William Hansen. William… Je n’eu pas tout de suite le réflexe de me présenter à mon tour et le jeune homme me retira un de mes sacs. Un gentleman en plus… D’accord, la journée n’était pas si horrible que ça en fin de compte. Il avança alors de quelques pas en direction des abords de la ville puis me demanda de le suivre. Je me rendis compte à quel point j’étais à la ramasse en sa présence et je m’empressai de revenir à sa hauteur.

Je pris la parole, enthousiaste.

- Moi c’est Idjie, mais tu peux m’appeler Edj’ . Et tu vis seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Sam 25 Avr - 21:44

Si, William était bel et bien conscient de ce qu'il devait provoquer chez cette humaine. Ca n'avait rien de méchant, il n'était pas un profiteur et il était très rare qu'il se serve de son charme. Il faisait toujours tout pour paraître le plus normal possible et détestait se servir de ses capacités pour des choses comme ça. Mais là, c'était pour son bien et rien de plus il n'avait donc rien à se repprocher ! Si ? Non... non pas cette fois-ci. Autant dire que d'autres vampires s'en servaient pour tuer alors il avait de quoi être content de lui. Enfin bref.
Après avoir récupérer le félin qui tremblait encore un peu entre ses bras, William se permit de écharger la jeune femme du poids de l'un des sacs et fit quelques pas vers la sortie de la ville. Il demanda alors à la jeune femme de la suivre avec un sourire légèrement charmeur. Non vraiment il n'en était pas fier... il se serait bien passé de cette capacité-là. Il se serait bien passé d'être un vampire tout court d'ailleurs. Enfin bon, pas besoin de ruminer ça à chaque fois !
Il attendit donc que la jeune femme le rejoigne après qu'il se soit présenté et l'ai invitée à le suivre. Celle-ci atrappa le reste de ses affaires et arriva à sa hauteur. Là, il échangea un sourire et reprit une marche calme en regardant droit devant lui. Oh... faîtes que le vent ne se lève pas !
La jeune femme se présenta à son tour sous le nom de Edjie, lui précisant qu'il pouvait l'appeler Edj' avant de terminer par lui demander s'il vivait seul. William esquissa un sourire. Seul. Il avait toujours été seul depuis toujours et ne connaîssait pas grand chose à la vie à deux. A part une vie familiale comme tout le monde et encore...

Il laissa un petit silence s'installer puis répondit avec le sourire toujours aus lèvres :


- Enchanté Edj'. Et... oui, je vis seul. Depuis toujours d'ailleurs mais chacun son mode de vie n'est-ce pas ?

Il lui lança un regard amusé. Il se doutait que la jeune femme était une genre d'aventurière si on peu dire, toujours sur les route, bref, libre comme l'air en quelques sorte ! Cela devait être vraiment génial mais peu de monde devait partager cette idée. Lui préférait sa grande maison... et le chat partageait cette idée d'ailleurs car, reconnaissant tout de suite le coin, il sauta à terre et s'élança droit devant. William sourit et le suivit des yeux. Il leur restait encore environ 400 mètres à parcourir, pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Sam 25 Avr - 22:07

Citation :
-Enchanté Edj'. Et... oui, je vis seul. Depuis toujours d'ailleurs mais chacun son mode de vie n'est-ce pas ?

- Je n’te le fais pas dire.

Chacun son mode de vie oui, j’avais décidé de tout quitter. Je n’étais pas toujours seule car je rencontrai souvent des gens sur ma route, prenaient le temps de discuter avec eux. Il m’était même arrivé plusieurs fois de prendre des inconnus en auto-stop pour me tenir compagnie. J’aime entendre ce que les gens ont à raconter. Mais la solitude tenait, il est vrai, une grande place dans ma vie.

Il vivait seul. Etonnant. Je ne compris pas le sens de sa phrase. Il vivait seul… depuis toujours ? Cela incluait-il donc un passé difficile, qu’il n’avait ni parents, ni famille ? Je fronçai les sourcils, perplexe. J’étais curieuse d’en apprendre plus sur lui, mais si je visais juste, il ne valait mieux pas que je m’étende sur le sujet, ça n’aurait fait que tendre l’atmosphère, tout le contraire de ce que je voulais. Moi, je n’avais pour ainsi dire plus de parents effectivement… Peut-être qu’un jour je me déciderai à leur donner signe de vie, quand j’aurai ravalé ma rancune. Bien que ce sujet me travaillait, je choisis le ton de la plaisanterie… Moui, juste de la plaisanterie.

- Donc il n’y aura pas de petite amie pour entrer chez toi et me découvrir ?
Je ne voudrais pas briser ta vie.


Je tournai la tête et le regardai en décrochant un petit sourire. Je ne me faisais pas de film, non. Il avait l'air sociable avec moi, mais, sans vraiment savoir pourquoi, je sentais une certaine distance entre nous. Cela suffisait à faire taire mes fantasmes. Mais William me plaisait bien. Il était spontané, un peu comme moi, il était serviable et gentil, agréable aussi bien qu’un peu étrange. Et puis surtout, il était d’un charme fou. Je ne comprenais pas qu’une personne aussi divertissante (en tout cas il l’était pour moi) et attractive que lui vive seule. Mais après tout, j’avais un bon moment devant moi pour obtenir des réponses à mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Lun 27 Avr - 10:45

Idjie semblait d'accord avec le fait que chacun avait son mode de vie. Ca pour sûr... puisque la façon de vivre était lié au caractère, au passé, à la volonté, aux peurs aussi à des tas d'autres facteurs que peu de gens ont en commun. Disons que chacun avait quelque chose de différent des autres qui lui était propre et donc, modifiait sa façon de vivre t de voir les choses qui l'entouraient. William par exemple, avait une peur, plutôt une phobie de la foule. Etre entouré d'une masse de gens, les entendre parler, tout cet embrouilla mini le rendait fou, l'asphyxiait le rendait incontrôlable. Etant petit, sa famille étant très riche, ses parents invitaient souvent des tas de gens de la haute société à quelques cocktails dans leur maison. Une horreur et un supplice à chaque fois pour notre jeune homme qui ne se montrait que rarement lors de ces soirées. La première fois qu'il avait tenté le coup sous les remontrances de sa mère, il avait une crise d'angoisse particulièrement violente. D'où son intérêt pour la solitude. C'était de là que ça venait évidemment. Et ce sentiment s'était accentué avec sa transformation. Pas question de se mêler aux autres lorsqu'on était un vampire buveur de sang humain, le prédateur le plus dangereux de la planète. Enfin bref, c'était ainsi.
Idjie dans son cas semblait aimer l'indépendance et la liberté. Cela se sentait dans son caractère et le fait qu'elle se déplace ainsi et n'éprouve aucune peur à dormir dans la rue apparemment. Lié à son passé peut-être ? En tout cas il était bien trop tôt pour qu'il essaye de tenter de découvrir son passé. Et la jeune femme ne désirait certainement pas s'étendre sur ce sujet. Comme quoi les deux jeunes gens pensaient à la même chose.

Idjie demanda alors si une petite amie ne risquait pas de la découvrir parce qu'elle ne voulait pas briser sa vie. Une petite amie ? William se mit à rire de bon coeur puis se tourna vers la jeune femme avec un grand sourire avant de répondre :


- Oh non ne t'en fait pas pour ça, sois tranquille. Aucune chance.

William n'avait pas de femme dans sa vie. Quoique...
Le jeune homme laissa disparaître légèrement son sourire en regardant de nouveau devant lui tout en parcourant la dernière centaine de mètres qui les séparaient de sa demeure. Il pensait à Lyviane, une jeune femme également vampire qui avait su embraser son coeur. C'était certain, il était fou amoureux d'elle, et elle de lui. Mais elle avait pour ainsi dire... disparue. Sans un mot ni explication. Pourtant William ne s'imaginait pas d'histoire. Il savait que la jeune femme avait un passé fragile et avait besoin de se retrouver avec elle-même et peut-être repartir sur les traces de son passé ou de ses mystères. Il la connaissait encore si peu après tout...
Le jeune homme redressa enfin les yeux et sourit de nouveau en désignant sa demeure qu’ils avaient enfin atteinte du doigt :


- Nous sommes arrivés.

Bon, il devrait encore jouer les modestes comme à son habitude. Cet endroit ressemblait plus à une villa qu'à une simple maison. Derrière la grille en fer forgée, un petit sentier grimpait en pente douce jusqu'à la bâtisse. Il était bordé d'arbres feuillus et autour, une grand terrain vide ne comportait qu'une pelouse d'un vert impressionnant et quelques plantes et fleurs sauvages. La maison comportait deux étages sans compter le grenier et était construites en galets dont les couleurs variaient du gris au rouge pâle. Une maison ancienne mais dont l'intérieur était encore plus impressionnante et luxueux. Et oui, William avait beau être un vampire il restait riche et n'hésitait pas à utiliser son compte en banque sur le point d'exploser... au contraire. Et l'Audi flambant neuf garée devant la grille le montrait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Lun 27 Avr - 11:20

Citation :
- Oh non ne t'en fait pas pour ça, sois tranquille. Aucune chance.

Je lui souriais pour acquiescer puis je cherchai un moment ce que William sous-entendait par « aucune chance ». Etait-il gai ? XD De toute façon, ça n’aurait rien changé pour moi. Ou bien tout simplement n’était-il pas prêt à vivre une relation. Alors qu’il marchait à mes côtés je le regardai du coin de l’œil. Il ne ressemblait à personne… Il avait l’air tout simplement unique en son genre. Il ne ressemblait non plus à aucun de mes ex petits amis. Un homme comme William n’aurait pas été mon genre habituellement, mais lui… Il était si spécial. Je soupirai puis détournai les yeux. Moi, j’en avais eu tellement des relations. Dans chaque ville que j’avais traversé au moins. Et quand je vivais encore à Everett, j’en avais plusieurs en même temps. En fait, à cette époque là je ne prenais pas l’amour au sérieux et me considérait comme beaucoup trop jeune pour être sérieuse et m’engager. Et puis depuis 1 an et demi que j’avais quitté ma ville natale, je m’étais rendue compte qu’en chacune de mes conquêtes, j’espérai trouver quelqu’un de bien, quelqu’un de bon, avec qui je me sentirai réellement bien. Mais la plupart étaient des salauds, qui pensaient pouvoir profiter de ce qu’il croyait être de la fragilité. C’était sans compter les 8 dernières années que j’avais passé à me battre, à picoler et à voler en compagnie de garçons qui me considéraient comme leur petite sœur, ils me manquaient… Mais la plupart avaient véritablement mal tourné. Autant dire que les salauds dont je parlais avait pu dire adieu à leur paire de bijoux. C’était comme ça, j’étais impulsive.

J’étais plongée dans mes pensées quand William m’en sorti en prenant la parole :

Citation :
- Nous sommes arrivés.

Je levai les yeux pour voir à quoi ressembler son chez lui… et je laissai échapper un sifflement admiratif. C’était… somptueux. Non mais d’où il sortait celui là ? Il est vrai que j’avais renoncé au luxe en choisissant ma vie, j’avais quitté le nid douillé de 750 000 dollars –sans crédits- sur lequel j’étais assise chez mes parents. Un petit retour aux sources ne me ferait pas de mal. Je passais un instant à observait sa demeure. Elle était ancienne, ce qui avait le don d’aiguiser ma curiosité. J’aimais tout ce qui était ancien.
Lorsque j’aperçu également l’Audi garée devant la grille je senti un frisson me parcourir. Ca c’était du graaand luxe de chez Idjie. Une belle bagnole bien puissante.

- C’est vraiment… Ravissant.

Je laissai échapper un petit rire, ravissant n’était pas le mot qui convenait. J’étais complètement ébahie. Je me tournai vers William avec un grand sourire, mes yeux ne pouvait s’empêcher de briller. Il était normal d’être joyeuse quand on se retrouvait dans une situation pareille.

- Tu travailles où ? Ou bien c’est un héritage ? Je tournai à nouveau la tête vers la maison. En tout cas c’est magnifique. Ca me rappelle un peu la maison de mes parents…


Mes derniers mots me firent perdre mon sourire. Me souvenir d'eux était aussi douloureux que d'en parler. Il s'agissait bien de la maison de mes parents, et non de la mienne. Ca n'avait jamais été chez moi là-bas, j'en avais eu la certitude le jour où mes créateurs m'avaient renié. Je respirai pronfondément puis reprit ma gaieté habituelle.

- J'ai... vraiment beaucoup de chance t'avoir rencontré Will, je peux t'appeler Will ? Tu me fais visiter ?

Je m'avançai déjà plus près de la grille en piétinant d'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Mar 28 Avr - 12:02

Gai?! N'importe quoi ! Bah tien il manquerait plus que ça qu'en plus d'être un vampire buveur de sang il change de bord ! Non heureusement ce n'était pas du tout le cas. Ca ne concernait que ce qu'il était en fin de compte. Un vampire peut difficilement trouver son âme soeur. Et si par malheur celle-ci se trouvait être une humaine... oh je vous raconte pas le problème ! William pour l'instant ne s'était pas trop posé la question par rapport à une relation disons... sérieuse. Pourtant après presque 200 ans de vie c'était plutôt bizarre non ? Bah... pas tellement en fait. Avant de devenir un vampire, notre jeune homme devait se marier avec la fille d'un riche révérend. Le pire dans tout ça c'était que c'était un mariage presque arrangé et que William connaissait à peine le prénom de la jeune fille. Ah toutes ces familles riches et ces aristocrates... quelles drôles de vies ils menaient hein ? Enfin bon il s'y était fait. Maintenant cette jeune femme était enterrée quelque part, peut-être avec un autre homme qu'elle a épousé, qui sait ? Il n'était même pas aller vérifier pour tout dire. Son passé n'était plus son affaire, il avait tiré un trait dessus un peu par dépit. Bref.

Ils étaient donc enfin arrivés devant la riche demeure du jeune homme qui se contentait d'observer la maison avec un léger sourire tandis que la jeune femme à ses cotés sifflait d'admiration. Il n'était pas du genre à se vanter mais il adorait cet endroit. Vraiment. Idjie promena son regard sur le terrain et la maison et finit par dire que c'était ravissant. William hocha doucement la tête et dit seulement :


- C'est vrai... je trouve cet endroit reposant et agréable. Tu me diras "qu'est-ce qu'un solitaire comme moi fait dans un grande maison pareille ?" mais j'aime l'espace.

Et oui encore une chose dû à sa phobie. Plus il avait d'espace, mieux il se comportait. Il n'était pas claustrophobe pour autant quoiqu'un peu. Idjie se tourna vers lui avec un grand sourire, apparemment ravie de découvrir cet endroit et lui demanda alors ou il travaillait ou bien supposant que c'était grâce à un héritage , répétant enfin que c'était magnifique avant de parler de la maison de ses parents. A ce moment là, elle perdit son sourire. William ne dit rien mais l'observa. Encore un indice concernant le passé de la jeune femme. De toute évidence, elle regrettait quelque chose qui était lié à ses parents ou la vie qu'elle menait avec eu étant plus jeune... William choisit ce moment pour répondre à sa question de tout à l'heure :

- Je ne travaille pas. Enfin je ne travaille plus. J'étais patron d'une entreprise d'infographisme à Dublin il y quelques temps et ma famille a toujours été très... enfin très riche. Alors disons que ça aide...

Il sourit légèrement et reposa également son regard sur la maison. La jeune femme dit alors qu'elle avait beaucoup de chance de l'avoir rencontré, demandant si cela ne le gênait pas qu'elle l'appel Will, puis enchaîna pour qu'il la fasse visiter. William se contenta de sourire et hocha la tête en approchant de la grille. Il n'eut qu'à la pousser et dans un léger grincement, celle-ci s'entrouvrit, laissant passer la jeune femme et le vampire qui referma celle-ci derrière lui. Il s'avança alors sur le sentier bordé d'arbres en silence jusqu'à atteindre l'entrée de la maison. Il jeta un oeil et un sourire à la visiteuse, puis plongea la main dans sa poche pour en sortir un petit trousseau de clef. Il introduisit l'une d'elle dans la serrure puis poussa la porte d'entrée.

Apparut alors le vestibule dont le sol était recouvert d'un parquet flambant neuf et d'un long tapis de velour qui menait jusqu'à l'escalier en face un peu plus loin. Sur la droit, une grande ouverture menait à un salon éclairé par un grand lustre de cristal et particulièrement luxueux, contenant un canapé et des sofas de cuir, des meubles en bois laqués ou anciens et un gigantesque écran plat fixé au mur. Quatre enceintes étaient également fixées aux quatre coins du grand salon, relié non seulement à la télévision mais aussi à une chaîne hifi dernier cri.
La cuisine se trouvait à droite du vestibule. Elle était grande, claire, et légèrement ancienne et bien entretenue. Sans trop s'attarder devant la porte, William s'avança dans le couloir et se débarrassa de son manteau qu'il accrocha sur la porte manteau de l'entrée, puis proposa à la jeune femme de venir.


- Je t'en prie, fais comme chez toi.

Il sourit de nouveau et passa une main dans ses cheveux avant d'entrer dans la cuisine pour ouvrir le frigo. Vide évidemment. Il se pinça les lèvres et le referma aussitôt avant de lancer :

- Je n'ai que de l'eau à te proposer...

Bon sang il faudrait absolument qu'il aille trouver de quoi manger à la jeune femme pour ce soir et demain après être allé chasser. Il entendit un bruit provenant de la fenêtre de la cuisine et aperçut notre ami le chat qui grattait la vitre en miaulant. Souriant de plus belle, William s'avança pour lui ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Mar 28 Avr - 15:52

Citation :
- Je ne travaille pas. Enfin je ne travaille plus. J'étais patron d'une entreprise d'info graphisme à Dublin il y quelques temps et ma famille a toujours été très... enfin très riche. Alors disons que ça aide...

Dublin, en Allemagne ? Il avait dû voyager pour en être arrivé à habiter la petite ville qu’était Forks. Et sa famille était riche… Sur quelque point, Will et moi étions plutôt semblable. J’avais également une famille riche, sauf qu’elle ne m’avait aidé en rien. Elle avait surtout faillit me happer dans leur petite vie luxueuse avec leur attitude bourgeoise. Rien que d’y penser cela me dégoûtait. Et puis j’avais beaucoup voyagé… Enfin moi j’en avais vu des vertes et des pas mûres, ce qui ne semblait pas être le cas de William.

Le jeune homme ouvrit alors la grille et me laissa passer devant lui. J’avançai sur le petit chantier jusqu’à la porte de la maison. Will plongea la main dans sa poche et en ressortit un petit trousseau de clés. Il introduisit l’une d’elle dans la serrure et ouvrit la porte. Je pénétrai dans sa demeure, avançai de quelques pas puis restai plantée sur place, admirant ce qui se trouvait sous mes yeux. Je trouvai le tapis de velours un peu vieux jeu, mais mis à part ça, je ne notai aucune faute de goût.
Je tournai la tête sur ma droite et contemplait le salon. Un lustre en cristal pendait au plafond, éclairant le salon très… contemporain.

William passa devant moi et accrocha sa veste au porte manteau puis me proposa de le rejoindre. Je m’avançai donc vers lui. Je me trouvai vraiment dans un piteux état et complètement en désaccord avec le décor dans lequel je me trouvai. Le vilain petit canard x10.

Citation :
- Je t'en prie, fais comme chez toi.

Comme chez moi… Je n’allais surtout pas me gêner XD. Je le suivais dans la cuisine, il ouvrit le frigo puis le referma aussitôt. J’avais pu entrevoir qu’il était complètement vide. Il se tourna vers moi pour m’informer qu’il n’avait que de l’eau à me proposer, ce qui m’arracha un sourire amusé.

- Je devrais pouvoir faire avec. Mais toi, comment tu fais pour survivre ici sans manger ?

Il allait certainement me dire que c’était une maison de vacances et qu'il n'avait pas eu le temps de faire des courses, s’il avait une famille si riche, il devait même en avoir dans tout les états du pays.

Je déposai précautionneusement mon sac sur la table de la cuisine, mal à l'aise de devoir défaire l'ordre qui régnait autourde moi, et farfouillai un instant dedans. J’en ressorti une barre de céréales entamée et levai les yeux vers lui, ennuyée.

- Je n’ai rien d’autre sur moi, je ne pense pas que ce sera assez pour deux XD. Si tu veux je peux aller faire des courses, je dois avoir quelques billets dans mon sac. Dis moi juste où ça se trouve.



HJ: Le soir est tombé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Mer 29 Avr - 10:44

Souvent quant on est célibataire et solitaire, on a des frigos qui restent plutôt incomplet avec seulement quelques yaourt, du fromage, des oeufs, du beurre et bien entendu les incontournables bières. Et bien même ça William n'en avait pas. En revanche, il appréciait beaucoup l'alcool et détenait une petite cave à vins et une armoire bourrée de boissons apéritives dans le salon. Mais il était un vampire et toute autre nourriture lui était complètement inutile ici à part les boites pour le chat. Mais bon... il n'allait pas en proposer à Idjie hein ? ^^ D'ailleurs ça lui manquait tout ça... une table remplie de mets savoureux à l'odeur alléchante que l'on déguste avec plaisir... et bien il devait faire également une croix dessus. Etre un vampire avait donc pour lui beaucoup plus d'inconvénients que d'avantages ! Oh que oui ! Mais on ne va pas le répéter cent fois, il n'y pouvait rien !

La jeune femme avait posée sa veste sur le porte manteau à son tour et était entrée dans la cuisine. Apercevant le vide désolant du frigo, elle sourit et dire qu'elle pourrait s'y faire à ne consommer que de l'eau. Non il lui proposerait un apéritif tout de même... même s'il n'aimait pas en consommer en compagnie des humains. Pourquoi ? Disons qu'étant un vampire l'alcool n'avait pas beaucoup d'influence sur lui, il en buvait donc plus que convenable. Il ferait un effort pour cette fois d'autant plus qu'un peu trop d'alcool pouvait aussi réveiller un peu sa soif. Que de contraintes hein ? Mais ça irait...
Comment il faisait pour survivre sans manger ?
Une fois que William eu laisser entrer l'animal qui miaulait à plein poumon pour réclamer sa pâté, le vampire s'humecta brièvement les lèvres avant de répondre tout en attrapant une boite dans l'armoire :


- Généralement je mange toujours à l'extérieur. Je ne sais pas cuisiner et je n'aime pas trop rester enfermé chez moi. Et puis je ne reçois jamais personne...

Ca devrait suffire comme explication, il l'espérait. C'était mieux qu'un truc du genre "Oh bah en fait je suis un vampire donc je ne me nourrit que de sang humain. Ca te dirait comme menu ce soir ?". Non vraiment ce serait stupide. Légèrement drôle peut-être... mais complètement idiot. Enfin bref. Il nourrit rapidement le chat qui ronronna de plus belle, rangea le reste de la boite dans le frigo puis se rinça les mains et se tourna vers Idjie avec un léger sourire. Elle avait sortit de son sac une barre chocolatée entamée et lui annonça qu'elle n'avait rien d'autre et que ce ne serait pas suffisant pour deux. William fit une grimace pour approuver alors qu'elle se proposait d'aller faire des courses avec les quelques billets qu'elle avait.

- Non, non je vais y aller !

Fit-il précipitamment. Ah ! Non il lui fallait bien une excuse pour sortir de toute manière. Il sentait la soif venir et il était hors de question qu'il reste là sans aller chasser avec une humaine dans sa maison, à l'abris des regards et des oreilles... oula non c'était une aubaine beaucoup dangereuse ça !

- Il faut que je fasse le plein je vais prendre ma voiture et aller y faire un tour avant la fermeture. Reste là et... tu n'as qu'à profiter de la salle de bain à l'étage et n'hésite pas à me piquer des vêtements dans ma chambre qui se trouve en face. Je serais là dans peu de temps.

Heureusement que pour ce qui était de la salle de bain, il avait effectivement ce qui fallait. Quant à sa chambre, il avait toujours gardé son grand lit. Il aimait s'installer dessus pour rêvasser, lire ou écouter de la musique. Donc rien d'étrange qui pourrait aiguiser la curiosité de la jeune femme. Tant mieux. Il repartit alors vers l'entrée pour remettre son manteau. Chose inutile mais plus logique s'il voulait paraître normal. Il ouvrit la porte et lança à Idjie :

- Oh et... oublie l'eau. Il y a de l'alcool dans le minibar du salon. Ne m'attends pas si tu veux te servir un verre. A tout de suite !

Il referma la porte derrière lui et inspira un grand bol d'air frais. La nuit commençait à tomber et le magasin ne tarderait pas à fermer. Bon... le magasin d'abord ? Non beaucoup trop risqué...
Il jeta un dernier regard derrière lui, prit la voiture pour être un minimum crédible, la gara devant le magasin, entra dans une ruelle déserte, puis disparut à la vitesse de l'éclair vers la forêt. Là-bas, il ne lui fallut qu'environ que 15 minutes pour tuer et s'abreuver du sang de deux cerfs adultes qui suffiraient. Il repartit alors au magasin sur le point de fermer, fit quelques achats qu'il déposa dans le coffre, et repartit chez lui, détendu. Ses yeux étaient également bien plus clairs que tout à l'heure.
Il ouvrit le portail puis roula jusque devant la maison. Attrapant les sacs, il rentra à l'intérieur en soupirant. Ca ne lui avait prit qu'une demi-heure... pas mal.



[Donc à mon retour on va dire qu'il fait nuit ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Mer 29 Avr - 12:08

William avait tellement l’air empressé de faire les courses lui-même que je n’insistai pas. Enfin j’espérai pouvoir tout de même rendre service lors de mon petit séjour, histoire de ne pas être logée, blanchie et nourrie sans contrepartie. Je réfléchissais déjà à la façon dont j’aurais pu remercier Will. Certainement pas en lui refilant quelques billets, ça aurait été inconvenant et carrément débile. S’il mangeait à l’extérieur, je pourrai peut-être l’inviter ? Oui c’était une bonne idée. Sinon peut-être que j’en apprendrai un peu plus sur lui et que je saurai alors comment lui faire plaisir.

Il me proposa de me servir de sa salle de bain et même de lui emprunter quelques vêtements. Il n’y avait rien à dire, j’étais très très bien reçue.

Will repartai déjà vers l’entrée, près à partir. Il ouvrit la porte et m’annonça qu’il y avait de l’alcool dans le minibar du salon. Je ne pris pas la peine de lui répondre puisque la porte d’entrée s’était déjà refermée sur lui mais un large sourire s’était dessiné sur mes lèvres. En général, je ne buvais pas, mais aujourd’hui était un jour pas comme les autres. C’était mon anniversaire, et j’avais fait la rencontre la plus délicieuse de ma vie. Je décidai d’attendre son retour pour pouvoir trinquer ensemble.

Je regardai autour de moi, un peu perdue. Je me sentais ridiculement petite et seule dans cette maison, et il me fallait prendre mes repaires. Je regardai un instant le chat de Will toujours en train de manger. Bon… Prendre une douche, voilà qui était une bonne idée. J’attrapai mon sac. Combien de temps mettrait-il à faire les courses ? Une petite heure certainement. Je prenais donc mon temps en bougeant dans la maison, regardai un peu partout, m’émerveillait sur la déco, les meubles, enfin, un peu sur tout. Je montai les escaliers accédant au premier étage et m’avançait dans un couloir plutôt large. Au fond à gauche j’arrivai à la salle de bain, puis je pivotai pour me retrouver, logiquement, face à la porte de sa chambre. Je tournai la poignée et pénétrai à l’intérieur. Sa chambre était à son image, sobre, simple mais, quelle classe ! Un lit immense trônait en son centre… Et à part ça, il n’avait pas de petite amie ? J’eu un petit rire puis m’avançai vers les armoires. Il était clair que je me sentais un peu comme une intruse ici, j’avais l’impression de violer son intimité mais apparemment il n’avait rien à cacher, et me faisait un minimum confiance pour me laisser seule ici.

J’attrapai une chemise bleu pâle -c’était la couleur la plus vive que j’avais trouvé- et me rendit à la salle de bain. Je posai mon sac sur le sol, m’accroupie pour farfouiller de nouveau à l’intérieur et sortit un short aux motifs écossais, ravissant XD, et des affaires de toilette. Je me déshabillai et entrai dans la douche. Je dû passer un bon quart d’heure sous le jet d’eau chaude, à savourer les frissons que cela me procurait. Je senti mes muscles se détendre un par un avec un grand soulagement. Je me lavai puis finis par sortir à regrets. Il devait bien me rester 10 bonnes minutes.

J’attrapai mon MP4 et flanquait les écouteurs dans mes oreilles puis m’armait de ma brosse à dent –autant prendre soin de moi jusqu'au bout-, une serviette autour de moi. Je brossai ensuite mes cheveux toujours humides en chantant à tue-tête d’un timbre particulièrement faux quand la porte d’entrée claqua… et que je ne l’entendis pas. J’enfilai mon short –qui m’avait servi de pyjama la seule fois où j’avais dormi dans un hôtel il y avait de cela quelques mois- et enfilait la chemise de Will. Je fermai quatre ou cinq boutons et me regardait dans un des miroirs murals de la salle de bain. Les manches étaient beaucoup trop longues mais je ne m’arrêtai pas sur ce détail. J'enfilai une paire de chaussettes noires, courte. J’étais très amusante à regarder… et assez aguichante malgré tout XD. Je restai tout de même parfaitement naturelle. Ce n'est pas comme si j'avais eu dans l'idée d'allumer William.
J'arrêtai de "chanter" et remit mon MP4 à moitié détruit dans mon sac. Je mis celui-ci en boudoulière, comme d'habitude, casai mes affaires en boules à l'intérieur puis redescendi au rez-de-chaussée en sautillant... pour me retrouver face à face avec Will.

- Oh tu es déjà là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 30 Avr - 10:45

William se félicitait de ne pas avoir prit trop de temps pour faire tous ça. Peu-être même qu'il était allé légèrement trop vite. Bah... ça n'avait pas vraiment d'importance de toute manière. C'était largement crédible. Il entra donc sans trop prévenir puisqu'en même temps il était chez lui, et prit le temps de poser les sacs à terre et d'enlever son manteau pour l'accrocher dans l'entrée. C'est à ce moment là qu'il entendit la jeune femme descendre les escaliers et arriver devant lui avec un air guillerette. William eu un instant de reconditionnement si on peu dire. La jeune femme ne ressemblait plus du tout à celle qu'il avait rencontrée avec les vêtements salles et abîmés et les cheveux en bataille, un petit air de sauvage et éreintée revenant d'une grande exploration. Non, maintenant la jeune femme qui lui faisait face était propre comme un sous neuf, souriante, l'air en pleine forme et portait l'une de ses chemises et un short avec des motifs écossais. C'est sûr, elle était presque méconnaissable. Après cette observation des pieds à la tête qui lui prit tout de même 5 bonnes secondes, il sourit doucement en la regardant.

- Tu dois te sentir plus à l'aise maintenant non ? Ca te va très bien...

Il sourit de nouveau et fut satisfait que ses sens ne s'accrochent plus aussi intensément à l'odeeur du sang de la jeune femme. Il appréciait maintenant l'agréable odeur vanillée du gel douche et du shampoing qu'elle avait utilisé.
Il reprit ses sacs en main et pénétra dans la cuisine pour les mettre sur la petite table et commencer à ranger le tout dans le frigo et les placards. Ca c'était une chose qu'il n'avait vraiment pas l'habitude de faire lui-même mais ça n'avait rien de sorcier après tout.
Une fois le tout bien rangé, il se demanda alors ce qu'ils allaient bien pouvoir manger. Il passa une main dans ses cheveux avec une moue puis se tourna vers Idjie.


- Hum... qu'est-ce que tu veux manger au fait ?

Bonne question. Il avait prit pas mal de chose mais n'avait pas réfléchit au menu de ce soir. Pour ce qui était de son art culinaire, il n'avait pas mentit. A part les pâtes, le riz, l'omelette et faire cuire un peu de viande, notre jeune homme ne savait pas faire grand chose. Bon... il verrait cela. Hésitant un peu, il jeta un oeil dans le salon pour se rendre compte que la jeune femme n'avait pas touché aux apéritifs. Peut-être n'en avait elle pas eu envie. Il sourit, haussa les épaules, et regarda de nouveau la charmante jeune femme.

- Tu veux boire un verre ? J'ai pas mal de choix mais personnellement j’ais ma préférence pour un bon verre de scotch.

Il esquissa un de ses beaux sourires typiquement vampiriques et se dirigea alors vers le salon. Il y trouva son chat affalé sur le canapé de cuir. L'animal se redressa et s'étira longuement avant de miauler pour l'accueillir. William prit le temps de le caresser puis s'avança vers une armoire qui contenait les verres en cristal et quelques bouteilles. Le scotch étant conservé au frais dans le mini bar, il se tourna d'abord vers la jeune femme pour savoir ce qu'elle voulait prendre.

- Alors ? Qu'est-ce sera pour toi, dis-moi ?

Ca lui rappelait vaguement la fois ou Lyviane était venue ici elle aussi... mais il préférait de pas trop y penser et garder le sourire face à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Idjie Vanderhoop
- Free Mind -

- Free Mind -
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 26
Localisation : Nul Part
Miroir Miroir, Who Are You ? : The Life is a Game
Date d'inscription : 16/04/2009

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 18
Don (Facultatif): --

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Jeu 30 Avr - 18:04

Lorsque je me retrouvai face à face avec William, je notai qu’il me contempla quelques secondes avant de reprendre la parole :

Citation :
- Tu dois te sentir plus à l'aise maintenant non ? Ca te va très bien...

J’acquiesçai d’un signe de tête tout en rougissant de plaisir. Ca m’allait très bien ! Il était clair que je n’avais plus rien avoir avec l’Idjie qu’il avait rencontré au centre-ville.

Il reprit alors ses sacs de courses et se dirigea vers la cuisine, entreprenant de ranger ses achats. Ne connaissant pas ses habitudes de rangement, je le laissai faire, appuyée sur la table, les bras croisés sur la poitrine et les mains empêtrées dans mes manches que je n’avais pas prit la peine de relever ; ça me donnait un air adorable. Will passa ensuite une main dans ses cheveux – que je ne pouvais m’empêcher d’admirer – puis se tourna vers moi.

Citation :
- Hum... qu'est-ce que tu veux manger au fait ?

Je haussai les épaules, n’ayant aucune idée en tête. Il y avait tellement longtemps que je n’avais pas mangé un vrai repas… J’en avais oublié les saveurs. J’aurai très bien pu me contenter d’un paquet de biscuit d’ailleurs.

- On verra tout à l’heure si ça ne t’embête pas.

Je suivi son regard lorsqu’il le détourna et regardai également en direction du salon.

Citation :
- Tu veux boire un verre ? J'ai pas mal de choix mais personnellement j’ai ma préférence pour un bon verre de scotch.

Je souris à ses mots puis le suivit jusqu’au salon, les bras le long du corps et mes manches trop longues qui pendaient lamentablement. Will caressa son chat étalé de tout son long sur un des fauteuils en cuir qui trônaient dans la pièce avant de s’avancer vers une armoire.

Citation :
- Alors ? Qu'est-ce sera pour toi, dis-moi ?

- Va pour un scotch aussi.

J’attendais poliment qu’il me serve pour pouvoir m’installer dans un des fauteuils. La dernière fois que j’avais bu de l’alcool remontait à… au moins 1 an et demi, depuis avant mon départ. J’aimais me conduire de façon insouciante et me sentir libre, mais pas de là à me torcher la gueule (excusez l’expression), surtout quand je reprenais la route les heures qui suivaient. Je me rappelai un bref instant les concours de flash avec mes amis, mes frères, d’autrefois. Ha ça, je buvais comme un homme et sortais presque toujours gagnante. Je n’étais presque jamais tombée de ma chaise –presque-. J’eu un sourire à ce souvenir puis revint au présent, tandis que Will nous servait un verre à chacun.

- Si ça ne te dérange pas, j’aimerai qu’on trinque. Car aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Je pensais que c’était le pire jour que j’ai pu connaître jusqu’ici mais heureusement pour moi tu as débarqué dans ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Hansen

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : Forks
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 31/10/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 197 ans... ou 24 si vous préférez.
Don (Facultatif): Je sais si tu es bon ou mauvais...

MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   Dim 3 Mai - 12:51

Idjie ne semblait pas pressée de connaître le menu de ce soir. Tant mieux, lui non plus. En même temps il n'avalerait rien du tout... là encore il allait devoir trouver une bonne excuse. La laisser manger en solitaire n'était franchement pas poli... mais il n'avait pas le choix.
William passa au salon pour aller préparer l'apérititf. Ah l'alcool... dans son passé d'humain dont il se souvenait, il aimait bien ça aussi mais il était rare qu'il perde le contrôle de ses limites. Aujourd'hui, il lui en aurait fallut plusieurs litre pour en resentir les effets. Un bon point pour les vampires ! Enfin dans tout les cas il s'en servait un verre ou deux chaque soir et il se sentait véritablement détendu.
Idijie l'avait suivit dans le salon et lui annonça qu'elle prendrait également un scotch. William prit deux verres après une seconde d'hésitation et sourit. Décidément cette soirée resemblait de plus en plus à celle passée en compagnie de Lyviane...

Il s'avança au centre du salon et posa les deux verres en crystal sur la table basse tandis que la jeune femme s'installait dans un des fauteuils du salon. William la regarda, sourit, puis jeta un regard à son chat qui en fit de même. William rit intérieurement. Cet animal avait pour habitude de prendre le sofa pour lui tout seul généralement...
Il soupira doucement et s'avança vers le mini-bar d'où il sortit une bouteille toute neuve de l'irresistible scotch à la couleur cuivrée. Il sourit en tournant lentement la bouteille entre ses mains, admira l'étiquette une petite seconde qui indiquait qu'elle était de première qualité, puis revint à la table pour l'ouvrir et commencer à remplir le verre de la jeune femme.
A ce moment là, Idijie lui annonça qu'elle désirait trinquer car c'était aujourd'hui son anniversaire. Elle ajouta que c'était le pire jour qu'elle ai pu connaître jusqu'à aujourd'hui mais qu'il avait heureusement débarqué dans sa vie.

William s'immobilisa alors qu'il venait de terminer de se servir et se redressa soudainement en regardant la jeune femme avec un air désolé. Il reposa en même temps la bouteille sur la table.


- Ton anniversaire ? Bon sang ! Si j'avais sû j'aurais acheté quelque chose de plus au magasin... je suis vraiment navré...

Oui il aurait bien aimé lui offrir un petit quelque chose. Bon ils se connaissaient à peine c'est vrai mais ce n'était pas une raison. Il était un peu mal à l'aise maintenant...
Le chat choisit ce moment pour miauler doucement aux pieds de William tout en griffant doucement le bas de son pantalon. William baissa les yeux sur les grands yeux verts qui le fixaient.


- Qu'est-ce qui t'arrive ?

L'animal ronronna et se dressa sur ses pattes arrière en miaulant de nouveau. William leva les yeux au ciel, prit le chat dans ses bras et se frotta contre lui en ronronnant aussi fort que possible. William lui caressa le dos et regarda la jeune femme avant de sourire. Il lui tendit alors son verre :

- Mais soit. Trinquons tout les deux dans ce cas puisque je n'ai rien d'autre à t'offrir malheureusement.

Apparemment la jeune femme était ravie de leur rencontre. Si elle savait qu'elle était passée bien proche d'une mort affreuse... peut-être qu'elle aurait vue cette rencontre autrement. Néanmoins le jeune homme fut touché par ce qu'elle venait de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prison-of-anguish.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flâne... [Idjie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flâne... [Idjie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOONLIGHT&TWILIGHT ™ :: ▪ FORKS ▪ :: Le Centre-Ville-
Sauter vers: