AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 15:05

La journée avait bien commencer pour moi. Après tout, le week end ne me faisait pas de mal. Ce travail de professeur n'était pas si horrible. J'avais décider en cette pause de deux jours pour aller voir un de mes vieux amis, Carlisle Cullen, et sa famille qui ne comptait qu'un membre a ma connaissance. Je n'avais plus revu les Cullen depuis mes service chez les Volturi. Entre temps, chacun avait tracé sa route. Je m'approchais de la villa blanche par le sentier de terre battue. Mon nouveau jouet, une ferrari F430 jaune, ne constituait pas le plus grand engin de discrétion. J'arrêtai alors la voiture devant la maison des vampire. J'avais moi même adopter, tout comme eux, le régime végétarien. Je sortit de ma voiture. Je me dirigeais vers le palier de la porte quand un détail me frappa.

- Tiens cela est tres bizarre

Je m'approchai de la baie vitrée et aperçut une table cassée au milieu du salon si parfait des Cullen. La table en morceaux était une tache dans le tableau qu'offrait la propreté des lieu tout entier. Une pensée traversa mon esprit. Peut être étais-ce un nouveau né que Carlisle avait prit le soin de créer. Avec un haussement d'épaule, je retournais a la porte. J'appuyai sur le bouton de la sonnette. Personne. Je frappai un coup sur la porte en prenant soin de ne pas l'arracher de ses gonds. Toujours personne. J'entendis un bruissement d'air qui provenait de la forêt, un vampire végétarien de toute évidence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 15:52

  • Ce vampire n'était autre que Rosalie, elle venait tous juste de rentrée de chasse. Soudain, voyant quelqu'un sur le pas de la porte. Elle ralentissa son allure et se mit sur ses gardes. Qui était-elle ? Que venait-elle faire ici ? Rosaie ne l'avais jamais vu encore chez elle.
    Arrivée à la hauteur de la jeune femme Rose l'especta vite fais...Elle n'avait pas l'air menaçante, mais c'téiat jamais, avec le temps elle avait apprit à se méfiez de tout, et de tous le monde..

    -Puis-je vous aider ? Demanda t-elle..Mais avant que la vampire ne réponde, Rose fronçà les sourcil.

    - Mais...qu'est ce qui c'est passé ici ?

    La table basse d'esmée..en miette. La vampire blonde, paniqué entra à toute vitesse ignorant royalement le visiteur. Cherchant qu'est ce qui c'était passé.. Son cerveau se mit à réfléchir à toute vitesse. Alice n'avait-elle pas dit qu'elle préférait rester ici, à la maison tranquille ?

    -Alice ? Alice tu est là ? Haussa t-elle le ton..Aucune réponse. Rosalie monta à l'étage...personne..la fen^tre était ouverte, un froid glacial c'état engouffré à l'intérieur..

    -Ho c'est pas vrai.. Vite ..ou est mon portable ?. Elle plongea sa main à l'intérieur de son sac dans l'espoir de l'y trouver, par chance. Il y était, soulagé elle composa le numéro d'Edward, qui ferais sa sn doute la commission à tous les Cullen.

    -Edward ? C'est Rose, on n'a un souci, la maison et sans dessu dessou et ..Alice à disparut..Il faut que tu vienne de toute urgence, je ne sais absolument pas ce qui c'est passer et...je m'inquiète, sa à l'air d'être grave cette fois-ci... Dit-elle avant d'entendre la réponse de son frère et de raccrocher.. Maintenant direction le salon ! elle voulais absolument savoi qui était cette personne...ET pourquoi était-elle là..


Dernière édition par Rosalie Lilian Hale le Sam 13 Déc - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 16:29

J'avais a peine compris que la panique et l'inquiétude de cet instant quand j'avais pénétré dans le salon, prés des morceaux de l'ancienne table du salon. Je regardait la jeune vampire, très belle d'ailleurs, qui s'agitait dans toute la villa Cullen en criant après une certaine Alice, que je ne connaissais pas. Je ne connaissais que deux membres de cette famille de vampire. Carlisle, le docteur, et sa nouvelle recrue, qui je crois était devenu un vieux de la vieille, Edward. Je m'installai tranquillement et avec une grâce qui maintenant devait avoir près de trois siècles. Je pris soin d'inspecter le moindre coin de cette salle avant que la jeune vampire blonde vienne vers moi.

- Qui êtes vous, ma chère ?, demandais-je avec un ton emprunté a mes années Volturiennes

Je ne pensais guère au contexte déplacé de mes paroles mais je restais sereine. Manifestement, j'avais beaucoup plus d'expérience que cette jeune buveuse de sang animal. J'étais peut-être même plus ancienne que Carlisle. Je regardais avec un air hautain, qui n'étais nullement le mien, ce que je croyais être une Cullen. Étais-ce peut-être le cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 16:39

  • De nouveau dans le salon, Rosalie avait questionner la jeune femme. Mais, apparemment elle prit un peut trop ses aises avec Rosalie en lui demandant :

    -Qui êtes vous, ma chère ?

    Rose, faliilit s'étouffer devant se manque de tact pareil. Mauvais point pour cette invité, elle venait de se mettre Rosalie à dos. Néammoins celle-ci reprit son calme. Edwrad ne tarderer sans doute pas arrivé et avec, en prime toute la famille...et, avec un peut de chance avec Alice ou..pas.

    -Qui je suis ? Vous ne manqué pas de culot ! et vous qui êtes vous ?

    Elle était visiblement très énervé, notre jolie blonde. Regardant l'intru avec un rega assassin, Rose ajouta plus calmement cette fois, mais aussi hautaine et froide que la femme qui ce trouver devant elle.

    -Rosalie Hale Cullen. D'ailleur je ne crois vous avoir invitée en rentrer chez moi. Je me trompe ?

    Rose détestait ce genre de personnes et le culot qu'elles avaient. Grogant légèrement. Elle reprit, à son tour se postant devant l'intruse :

    -Alors ! j'attend je n'est pas toute la journée. Je le répète QUI êtes vous et QUE faîtes vous, chez moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 16:56

Je regardais cette jeune vampire hautaine et froide. Ma tactique avait fonctionner même si elle n'avait encore été mise en place. Un vampire furieux est égal a un vampire vulnérable. Enfin... Je me postais devant cette Rosalie Hale Cullen. Ainsi, Carlisle avait de nouvelles recrues ?! Intéressant... Je fixai alors la jeune blonde dans les yeux. Les siens rayonnaient d'un miel magnifique et perspicace. Les miens devait éclaté d'un ivoire sage et réfléchi, je présume. [après tout je suis admin hihi ^^ ] Je n'avais pas écouté aucuns most ou sons qui provenait de Rosalie, mais le grognement me sortit de mes songes et de mes réflexions intérieur.

-Alors ! j'attend je n'est pas toute la journée. Je le répète QUI êtes vous et QUE faîtes vous, chez moi ?

Je la toisai d'un regard dur avant de m'asseoir sur un tabouret qui trainait dans un coin de la pièce.

- Je me nomme Helena Cornwell, amie de Carlisle Cullen et Volturi, enfin ancienne Volturi, végétarienne. Je suis venu chez vous pour rendre une petite visite a un clan qui étais composé de 2 personnes et qui maintenant est agrandie apparemment.

Je la regardait d'un air satisfait. Si j'en croyais mon odorat, il y avait sept vampires végétariens qui vivaient dans cette maison. Trois mâle et quatre femelles apparemment. Ainsi, le jeune Carlisle avait réunis autant de vampires ? Impressionnant...

-Vous partagez tous le même régime alimentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel | PNJ
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
avatar

Nombre de messages : 20
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 05/12/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: Il ne l'a jamais révélé, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va le faire.
Don (Facultatif): Multiples & bien plus dangereux que les votres !

MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 17:09

Gabriel quitta ses deux jeunes victimes pour une heure ou deux, Alice était hors service pour le moment, ailleurs, s’affaiblissant de minutes en minutes et puis la petite humaine n’avait aucun moyen de s’enfuir, à moitié droguée et ficelée comme jamais à sa chaise. Il était temps de faire bouger les choses & d’attiser la haine de cette curieuse famille. Il rejoignit la ville, le soleil se couchait petit à petit peut-être allait-il trouvait une seconde victime pour la chère et belle Alice. Il se mit à rire à cette idée, il se dirigea de nouveau vers la demeure des Cullen, ils étaient sans doute rentrés désormais et il voulait leur comprendre qu’il détenait la très chère Alice & qu’elle seule pouvait décider de son sort … Allaient-ils la retrouver.

Il vit de la lumière, la porte d’entrée était ouverte, sans doute étaient-ils sans dessus dessous, il faut dire qu’il n’avait pas fait le ménage en partant & qu’ils pouvaient se poser des questions à la vue de cette scène. Il frappa deux coups à la porte et entra comme si de rien n’était. Gabriel était un homme assez imposant, qui avait traversé les âges, connus des Volturis pour ses meurtres sans pitié, il n’abandonnait jamais & n’épargnait aucune de ses victimes. Il se dirigea vers ses doux parfums qu’il put humer, deux femmes en l’occurrence, toutes deux vampires, il leur adressant un léger sourire.

« Bien le bonsoir mesdemoiselles … »

Il jeta un œil sur la table basse, réduite à néant.

« Désolé pour la pagaille laissé, il faut dire qu’elle s’est bien débattue … »

Dit-il en rigolant, puis il reprit un air sérieux, fixant la jeune femme aux cheveux d’or qui ne semblait pas contrôler sa colère, il pouvait la ressentir et il adorait ça, il posa un regard assez bref sur la seconde femme puis reposa de nouveau son regard sur la jeune furie.

« Combien de temps croyez-vous qu’elle puisse tenir sans une goutte de sang, qui plus est affaiblit, blessées et torturées … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 17:30

Je n'avais pas senti l'odeur de ce vampire mais je l'au vite reconnu. Gabriel, un tueur, interdit a Volterra par mes propres soins. Il nous avait échappés a la garde et a moi dans les forêts de Pologne. Je m'en souvenais tres bien. Pas lui apparemment. J'avais changer fortement depuis mon commencement au régime végétarien, après les Volturi. Je détestais ce beau parleur, cette vermine immonde que j'avais traquer avec la première garde. Aro m'avait promis une vengeance, elle était venue. Je me dressais entre lui et Rosalie, le regard aussi flamboyant qu'a l'époque de mon service a Volterra. Il les reconnaitrait surement même s'il était ivoire.

- Gabriel, traqueur et banni de Volterra. Je t'ai cherché tu sais pendant très très très longtemps avant de te retrouver ici.


Je le saisi a la gorge et le plaquai contre le mur lui laissant la possibilité de parler. J'avais attendu ce moment depuis si longtemps mais je ne pouvais réaliser mon rêve alors qu'il savait ou cette jeune vampire était.

- Te souviens tu de mon don ? Ah non c'est vrai tu n'es pas rester pour en faire les frais. Veux tu une démonstration ?

Je le plaquai encore plus fort contre le mur blanc de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel | PNJ
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
avatar

Nombre de messages : 20
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 05/12/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: Il ne l'a jamais révélé, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va le faire.
Don (Facultatif): Multiples & bien plus dangereux que les votres !

MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 17:47

Gabriel se mit à rire, plaqué désormais contre le mur par ce … Vampire, elle avait fait beaucoup de chemin depuis mais malheureusement elle n’avait pas changé pour autant, son défaut était de le sous estimer … Il se laissa faire, voyant que ça l’amusait, ce genre de vampire le répugnaient, des végétariens, ce terme le faisait bien rire … D’un sourire en coin, il prit la parole.

« Ne joue pas à la plus forte, ton don m’importe peu, ce que tu risques de faire & d’aggraver les souffrances d’un vampire à ma merci, elle est connectée à moi et peu ressentir toutes les souffrances induites à mes victimes, c’est fort instructif et son don de voyance m’aide beaucoup je dois dire … Alors un conseil, ne te donne pas ce plaisir où elle ne fera pas long feu et je crois bien que la belle blonde, s’y résignerait … »


Il avait comprit que le second vampire devait être de la famille des Cullen et ne se risquerait pas à entraîner la mort d’Alice au simple fait que ce vampire voulait se venger de Gabriel. Il commença à s’impatienter, Helena sous estimait la force du vampire avec l’âge, il devint une menace & son don souvent mortel au jeune novice et extrêmement douloureux chez des vampires expérimentés.

« On va rétablir l’ordre des choses, veux-tu ? »

Il posa ses mains à chaque extrémité des tempes d’Helena, il la connecta à une de ses anciennes, victimes, un vampire, une femme torturée jour et nuit sans relâche, elle pouvait entendre ses cris de douleurs, elle ne souhaitait qu’une chose que tout s’arrête, un cri strident et perpétuels. Helena lâcha évidemment prise, prise d’atroces douleurs, l’amenant à terre, Gabriel enleva ses mains et se mit à sa hauteur.

« Je fut une menace pour les Volturis & malheureusement ce n’était pas pour rien … »


Il se releva et regarda le second vampire.

« Bref, passons … Ce qui est embêtant, je disais donc c’est qu’Alice n’est pas la seule captive, elle est en très bonne compagnie, je repose donc ma question, combien de temps, croyez-vous qu’elle puisse résister au sang humain, brisera-t-elle ce fameux pacte, une ligne qu’elle s’est juré de jamais franchir … Difficile à dire, dans l’état où elle se trouve et de plus face à une humaine également blessée … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 18:52

    Pendant toute la journée Alec avait tourné en rond dans son loft comme un animal en cage. Il avait faillit révélé son secret a Loren, avait faillit la tuer, et avait tuer un humain alors qu'il chassait en forêt. Il devait demander de l'aide et apparament que Véronica n'y arriverai pas seule. Au diable le fait que les Cullen sache ce qu'il est, il ne pouvait pas continuer ainsi. Alors il prit sa Ferrari Enzo rouge. Il détestait la lenteur maintenant plus que jamais. Il accelera et arriva finalement dans l'illustre résidence Cullen. Quand il entra, il découvrit l'ampleur du carnage. Tout était sans dessus dessous. Ses années de Volturi lui conseillèrent de faire attention. Alors de son pas normalement précipité et silencieux, il se rendit au centre de tout ce grabuge. Il vit alors une Blonde séduisante légèrement a l'écart, Rosalie, vampire qu'il avait déjà rencontrer & a sa surprise, une ancienne Volturi qu'il avait déjà connu : Helena. Il en fut surpris, mais pas abasourdi. Il fut abasourdi de voir Gabriel, la pire menace des Volturi a côté d'elle, l'air amusé. Il se rendit a côté de Rosalie qui sembla le reconnaître. Il chargea Gabriel,le déconcentrant, le faisant ainsi lâcher sa proie.


Dernière édition par Alec V. Spencer le Sam 13 Déc - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 19:10

  • Helana : Je me nomme Helena Cornwell, amie de Carlisle Cullen et Volturi, enfin ancienne Volturi, végétarienne. Je suis venu chez vous pour rendre une petite visite a un clan qui étais composé de 2 personnes et qui maintenant est agrandie apparemment.

    Rosalie la toisa, tient, une encienne Volturis ? Mmm intéressant, Carlisle ne lui en avait jamais parler.

    -En effet oui, le clan c'est agrandis depuis. Nous sommes un total de sept personnes environ.

    Elle me lançà un regard satisfais, et j'haussai les sourcils.

    -Qui à t-il ? quelques chose vous...déplait ?

    Helena : Vous partagez tous le même régime alimentaire ?

    -Oui , nous partageons le même régime alimentaire. C'est simplement plus facile pour certains de nous, tandis que d'autre on plus de mal à se contenir. Mais nous sommes solidaire, en bref une vrai famille.

    Alors qu'elles étaitent entrain de discuter, une odeur quelques peut déplaisante vînt se faire sentir. Rose se tourna en direction de l'entrée en position défensive, quelqu'un qu'elle ne connaissait pas..et un vampire, un vampire sentant..le sang humain ! Puis sa voix glacial rententit alors qu'il entrer tranquillement dans la maison. Le " sang" de Rose ne fit qu'un tour. lorsqu'il annonçà :

    Gabriel :« Bien le bonsoir mesdemoiselles … »

    -Et bien c'est le our des rencontres aujourd'hui ! vous êets qui au juste encore un ami de Carlisle ? lui demandai -je en me tournant vers l'enciene Volturi, cherchant à savoir dans son regard s'il était avec elle.. avant qu'il dise :

    Gabriel :« Désolé pour la pagaille laissé, il faut dire qu’elle s’est bien débattue … »

    Rosalie, émit un grognement. C'était donc lui qui était à l'origine de toutes cette pagaille ? Et Alice ? Ou était-elle ? Malheuresement elle eut sa réponse..

    Gabriel : « Combien de temps croyez-vous qu’elle puisse tenir sans une goutte de sang, qui plus est affaiblit, blessées et torturées … »

    Le portale à la main, Rose le serré de plus en plus fort...Alice était donc en danger..

    -Vous nous sous estimé, vous LA sous estimé. Fut la seule chose que Rose put faire sortir de ses lèvres. Une envie irrésisitible de luis auter dessu se fit sentir..

    Helena: Gabriel, traqueur et banni de Volterra. Je t'ai cherché tu sais pendant très très très longtemps avant de te retrouver ici.

    Ho, celà éclaircissait les choses...L'encienne Vlturis était donc venue pour prévenir Carlisle...
    Sans prévenir beaucoups de chose c'était passer lorsque Rose, fut plonger dans ses pensée. Elle s'inquièter pour Alice. Bon sans pourquoi n'avait-elle pas le pouvvoir d'Edward..Et OU était-il celui là ? Galabriel était à présent plaquer contre le mur. Rosalie paralysé mais néamoins à l'écoute de ce qui se passer autour d'elle ne put que dire.

    -ELLE ne franchira pas cette limite ! comme nous tous d'ailleur..plutôt mourir que de toucher à un humain...

    Alors qu'elle s'apprêter à rappeler son frère, une quatrième personne entra. Elle le reconnu aussitôt, Alec Volturi.. Il n'était pas une menace, lui au moins..Il vînt se placer à côté d'elle. Rosalie lui lançà un regad de reproche. Elle en avait ASSEZ de tous çà..Et sa famille ou était-elle passer ?

    ** Jamais là quand on à besoin d'eux..**




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 21:24

Emmett courrait encore et encore. S’il avait été vivant, il serait sans aucun doute au bord de l’asphyxie. Heureusement pour lui, il y avait longtemps que son organisme n’avait plus besoin d’oxygène. Etre vampire avait de bons cotés.
Les arbres défilaient à toutes vitesse autour de lui depuis une bonne seconde déjà. N’importe qui aurait pu se demander ce qu’il avait à courir comme un dératé… hé bien tout avait commencé alors qu’il chassait.

Cela faisait plusieurs secondes qu’il avait repérer un énorme grizzly dont les effluves étaient plus qu’alléchantes. De son pas silencieux et instinctif, il s’était avancé tel un prédateurs toute crocs dehors. Sa musculature puissante roulait sous sa peau, se tendant, Emmett était prêt à bondir… Une seconde à peine et le grizzly se retrouverait avec une belle paire de canine dans la jugulaire. Oh bien sûr, comme toujours il se débattrait, tentant de sauvé sa vie mais il finirait pas mourir. Emmett allait bondir lorsque son attention fut détournée de sa proie par… la sonnerie du portable d’Edward. Le brun leva les yeux au ciel.

- Alala Edward… t’es pire que Rosa…

Devant la mine sombre de son frère, Emmett s’était tu avant de le rejoindre. D’après ce qu’il entendait, il y avait un problème à la maison et c’était Rosalie qui appelait. Elle semblait anxieuse. Laissant son frère là, Emmett avait filer…

La maison n’était plus très loin à présent mais chose étrange, il y avait plusieurs odeurs qui lui était inconnue. Cependant une chose était certain, ce n’était pas humain. Vampire ? Loup-Garous ? Non, ce n’était pas les clébards de la Push, sinon l’air aurait empesté. Le grand brun arriva rapidement et entra dans la maison en une seconde.

- Rose ?

Emmett se dirigea vers le salon où il semblait y avoir plusieurs personnes. A peine avait-il fait un pas dans la pièce qu’il aperçu Alec Volturi au prise avec une personne qui lui était étrangère… Il remarqua Rosalie un peu plus loin, près d’une femme qu’il voyait pour la première fois. A leur pied la table basse en verre d’Esmée gisait en mille morceau.

- On peut savoir ce qu’il se passe ici ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 21:44


    Esmé était partie chasser, elle en avait absolument besoin ! Elle n’avait plus bu de sang depuis des jours … Et elle savait pertinemment que dépasser les limites ne l’aiderait pas à se sentir mieux. La jeune femme partit donc ce jour-là avec toute sa petite famille. Toute exceptée Alice qui désira rester chez les Cullen. Personne n’y vit d’inconvénient si ce n’est peut-être Jasper qui fut septique et triste à l’idée de l’abandonner pour la journée. Esmé savait que sa fille était capable de se débrouiller seule et l’avantage d’être un vampire était que la petite Alice ne devait pas se préparer à manger. Madame Cullen avait glissée sa main dans celle de son époux en entrelaçant leurs doigts, elle savait que pour son fils Jasper, quitter Alice même pour quelques heures étaient très difficile. Les quatre enfants ainsi que leurs deux parents se décidèrent à quitter la demeure et s’élancer à toute vitesse dans la forêt en s’éloignant de Forks pour pouvoir trouver de gros animaux qui les nourriraient mieux. Les deux adultes s’élancèrent à toute vitesse, main dans la main évitant avec grâce et beauté chaque arbre s’interposant entre eux. Le couple n’avait jamais perdu sa solidité et de sa splendeur malgré les siècles qui s’écoulaient. Les Cullen trouvèrent divers animaux qu’ils purent attaquer sans avoir de gros problèmes. Esmé avait besoin de boire du sang ! Elle ne pourrait plus tenir. La dame s’attaqua sauvagement à un animal ressemblant vaguement à un lynx et le spectacle qui suivit fut tellement repoussant que la jeune femme se dégoûtait elle-même de faire cela. Malheureusement aussi gentille et douce soit-elle la belle brune ne pouvait pas survivre sans boire une seule goutte de sang. Même son héro de mari était contraint de boire du sang animal ! C’était une contrainte pour les vampires … Une chose dont aucun d’eux ne pouvaient se passer.

    Le téléphone d’Edward sonna et Esmé tourna la tête vers son fils adoré qui fronçait les sourcils, elle s’inquiéta tout de suite étant une maman très attentionnée chaque problème aussi infime soit-il de ses enfants l’inquiétait d’avantage. Edward les informa que d’étranges choses se produisaient dans leur demeure. Madame Cullen se sentit soudainement prise de vertige et quelque chose aussi gros qu’une boule de billard se coinça dans sa gorge. Sa petite Alice était restée là-bas seule ! La culpabilité rongerait tellement Esmé si sa chérie avait eu un tout petit inconvénient. Bien qu’elle ne soit pas la plus rapide, la jeune maman s’élança à vive allure vers sa maison. Son instinct maternel lui hurlait de courir, courir et toujours courir plus vite ! Elle ne voulait pas s’arrêter avant de trouver sa demeure. La dame était désormais très proche du lieu où elle vivait mais les odeurs ne lui plaisaient pas. Tout d’abord elle reconnu le doux parfum de sa fille chérie Rosalie. Mais ensuite trois autres parfums se mêlèrent à celui tout à fait exquis de son enfant. Trois êtres vampiriques … Autrement dit rien de très bon pour les Cullen. De sa démarche rapide et légère la jeune femme s’élança vers sa demeure. La porte d’entrée était ouverte et les voix des autres parvenaient à ses oreilles. Mais pourquoi tout le monde s’était donné rendez-vous ici ?! Esmé ne supportait pas les personnes qui s’imposaient contre la volonté de leurs hôtes.

    « - Je vous prie de m’excuser mais il me semble que vous vous trouvez dans ma demeure ! »

    La jeune femme avait adopté un air froid et dur, son visage transmettait une attitude que ses enfants n’avaient probablement jamais vue chez elle. Esmé était en rage, complètement incontrôlable. Ce n’était plus son envie de sang ! Ni même le fait de voir sa magnifique table de salon brisée en mille morceaux. Mais sa petite Alice n’était pas ici … Et Madame Cullen sentait que quelque chose n’allait pas bien. Edward, Jasper et Alice avaient des dons particuliers et Esmé en avait un qui n’en était pas véritablement un. Son instinct maternel était légèrement plus développé que celui des autres femmes disons qu’elle surprotégeait toujours tout le monde mais que dès que ses propres enfants avaient des problèmes la belle brune montrait les crocs. La dame était furieuse et elle jeta un regard à chacune des personnes présentes dans la pièce. Tout d’abord à ses deux enfants Rosalie et Emmett … Le regard était inexpressif puis ses yeux basculèrent lentement vers Alec Volturi, un jeune homme qu’elle tentait d’aider et son regard se fit plus dur. Ensuite ses iris se posèrent sur les deux étranges individus inconnus de sa mémoire qui se trouvaient à quelques centimètres l’un de l’autre et son regard se fit orageux et destructeur. Le petit air sadique qu’avait adopté l’homme inconnu commençait sérieusement à énerver plus que jamais la belle Esmé qui ne se sentait plus du tout comme d’habitude. Son éternel sourire s’était envolé et son visage retransmettait parfaitement ses pensées …

    « - J’aimerais savoir où est ma fille ! »

    Ce n’était pas véritablement une question mais un ordre. Esmé voulait voir sa Alice entrer dans la pièce maintenant, tout de suite dans la seconde qui suivait. La jeune maman deviendrait une véritable furie si cet homme avait osé faire du mal à son enfant. La dame croisa les bras sur la poitrine et se posta devant la porte. Tous ses inconnus allaient rentrer chez eux ! Tous excepté celui qui se tenait contre le mur. Lui, il allait rester ici et emmener Esmé retrouver Alice et il le ferait dans cinq petites secondes. Madame Cullen ne devait même pas jeter un regard aux autres personnes tout le monde avait les iris fixaient sur cet individu. Il avait kidnappé le petit lutin mais il le paierait très cher ! Il voulait jouer avec le feu ? Très bien ! Ils allaient tous jouer à son petit jeu mais au final, il y perdrait bien plus que son honneur … Esmé se ferait une joie de lui arracher la tête, les bras et tout le reste du corps. Son petit bébé était quelque part et elle ne savait pas du tout où … Tout cela l’exaspérait tellement ! Et Edward qui n’arrivait pas. Il pouvait voir dans l’esprit d’Alice ce à quoi elle pensait.

    « - J’espère fortement pour vous que vous ne lui avez rien fait ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 13 Déc - 22:13

Beaucoup de monde était arrivé dans cette demeure. Je n'avais jamais vu un clan aussi soudé de toute mon éternité. Je ne connaissais absolument personne mis a part Alec qu'un jour jamais croisé alors qu'il prenait du service chez les Volturi alors que moi je les quittait. Je vis le grand Emmett, surement un vampire qui mise tout sur sa force, et Esmé, la compagne de Carlisle dont la rumeur m'était arriver via quelques nomades insignifiants. Cette vampire au accent maternelle demanda très soudainement où était sa fille. Je me fis une joie de lui répondre, toujours sereinement :

- Demandez donc a ce pariat, à cet immonde vermine

Mes paroles était dites dans un sifflements empli de rage. Je m'étais rapproché d'Alec. Après tout, c'était le seul que vraiment j'avais déjà connu. Je me rappelai la souffrance que m'avais transmise Gabriel et je décidai interieurement de lui envoyé une de mes meilleur illusion. Peut-être sera t'il plus a même de répondre a cet interrogatoire ?

Son esprit fut plonger dans une de mes illusion. Ses yeux se voilèrent d'un film comparable à l'humidité. Gabriel se trouvait dans une salle, entouré des Volturi, ligoté par des cordes très solide. Mon don lui donnait l'illusion de sa soif. Une humaine, que je me rappelait comme une victime de Marcus, était étalée devant lui, intouchable, en sang et a l'odeur plus que alléchante. Gabriel était la impuissant, enfin ce n'était qu'une illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel | PNJ
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
avatar

Nombre de messages : 20
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 05/12/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: Il ne l'a jamais révélé, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va le faire.
Don (Facultatif): Multiples & bien plus dangereux que les votres !

MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Dim 14 Déc - 18:03

En peu de temps, cette demeure abrita bon nombre de personne. Le jeune Alec fit son entrée, il le connaissait de vu simplement & fut surpris de son geste, il fonça sur lui sans demander son reste, sans doute croyait-il que son don arrêterait de torturer la belle Helena, quel naïf … Il empestait le vampire repentit !! Le jeune vampire n’eut pas le temps d’aller jusqu’au bout de son acte, qu’il l’attrapa par le cou et le renvoya d’où il venait avec une grande facilité, il posa ensuite un regard vers Helena puis fut amusé par la petite scène de cette femme … Brune, rouquine, qui semblait être la mère de cette belle fratrie, mais elle ne lui faisait en aucun peur, Gabriel ne semblait pas le montrer aux premiers abords, on pouvait croire qu’il s’agissait d’un fou, d’un vampire n’ayant aucun sens affûtés … Qu’il avait complètement perdu la tête mais malheureusement ce n’était pas le cas.
Les Volturis avaient tout fait pour l’éloigner d’eux, ils avaient reconnu en lui un danger potentiel pour la race vampirique, un danger pour eux … Il ne fallait pas sous-estimé, il était capable du pire & ses dons étaient quelque peu flous, ils différaient, semblaient nombreux, avaient divers facettes !
Il s’avança vers Esmé, aux regards vides, sans aucune émotion apparente.

« Ta fille, comme tu dis, a eu la chance de fusionner avec l’une de mes victimes, j’ai pu voir ce qu’elle voyait, j’ai pu la voir et la retrouver … C’était assez existant, surtout de découvrir qu’elle était, comment vous dîtes, végétarienne ! »


Il se mit à tourner autour de la jeune femme, tout en lui parlant, puis revint face à elle.

« Je suis son pire cauchemar & je lui découvre une famille … vous éloigner de la civilisation vampirique à fait de vous des ignorants, vous attisez la curiosité pour certain et pour d’autres, vous les dégotter, au point de renier ce que vous êtes … Je peux dire qu’en quelque sorte j’y remédie, que vous voulez, je suis un tueur né que faire d’autre, ça colle dans mes veines comme dans les vôtres et comme dans les siennes … Je dois avouer qu’elle résiste beaucoup … »

Ces yeux topaz devinrent étrangement noirs subitement & il se retourna vers Helena, celle-ci tentait une de ces illusions, il se mit à sourire & se rapprocha dangereusement d’elle, en effet son illusion marchait, ses yeux affamés, étaient apparus mais ne semblait pas entièrement présent dans cette illusion, il attrapa Helena par le cou & posa une de ses mains sur son front, l’entraînant subitement dans son illusion la tenant fermement faisant naître en elle une faim irrémédiable.

« Pourquoi crois-tu que j’étais crains par les Volturis, pourquoi crois-tu que je ne m’attaquais qu’aux vampires uniques, aux vampires ayant des dons, je m’en nourris, je les utilise contre eux, tu joues à un jeu dangereux Helena … Il y a bien longtemps que ce clan n’a plus aucun effet sur moi … »


L’illusion était complète, il lâcha ensuite prise et s’éloigna d’elle, lui adressant un regard comme quoi il fallait qu’elle se tienne correctement & regarda les autres vampires présents.

« Deux humains, blessées & ignorantes de tout, sont présentes avec la très chère Alice, croyant elle ne mourra pas de faim … »


Dit-il d’un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Mar 16 Déc - 20:00

    Toujours attentif au combat opposant Alec et l’étranger, Emmett pouvait sentir, presque aussi aisément que Jasper, l’atmosphère pensante qui régnait dans la demeure pourtant si apaisante d’ordinaire. Son instinct lui soufflait avec une assurance non feinte, que des évènements bouleversant venait d’avoir lieu. Comme pour approuver le malaise qui s’était emparer de lui, Esmé fit son apparition dans la demeure. Ses traits, habituellement si doux et maternels, étaient tordus par la colère qui semblait émaner d’elle. C’était tellement surprenant de la voir ainsi qu’Emmett aurait presque pu en avoir peur, s’il ne la connaissait pas aussi bien.

    « - J’aimerais savoir où est ma fille ! »

    Sa voie chantante avait claqué dans l’air comme un coup de tonner. Aussitôt, le grand brun délaissa les deux vampires pour observer la pièce. Ses yeux croisèrent Rosalie. Il s’attendait à croiser l’adorable frimousse du petit lutin qui lui servait de sœur, mais il ne la trouva nulle part. Manqué à l’appel, alors qu’il y avait des inconnus dans le salon, n’était pas le genre d’Alice. Où était-elle donc passé ? Etait-il possible que ce vampire sache où elle se trouve ?

    « Ta fille, comme tu dis, a eu la chance de fusionner avec l’une de mes victimes, j’ai pu voir ce qu’elle voyait, j’ai pu la voir et la retrouver … C’était assez excitant, surtout de découvrir qu’elle était, comment vous dîtes, végétarienne ! »

    « - J’espère fortement pour vous que vous ne lui avez rien fait ! »


    Fronçant les sourcils, Emmett fixa l’étranger. Ainsi donc il était responsable de la soudaine disparition d’Alice. Le grand brun comprenait, à présent, la fureur qui se lisait sur les traits de sa mère.

    « Je suis son pire cauchemar & je lui découvre une famille … vous éloigner de la civilisation vampirique à fait de vous des ignorants, vous attisez la curiosité pour certain et pour d’autres, vous les dégoutter, au point de renier ce que vous êtes … Je peux dire qu’en quelque sorte j’y remédie, que vous voulez, je suis un tueur né, que faire d’autre, ça coule dans mes veines comme dans les vôtres et comme dans les siennes … Je dois avouer qu’elle résiste beaucoup … »

    A ces paroles, un grondement sourd franchis les lèvres d’Emmett qui fixait froidement Gabriel. Qui était-il pour oser les traiter de tueur et s’en prendre à leur famille ? Que voulait-il sous-entendre en parlant d’y remédier ? Allait-il tenter de changer la nature qui était la leur désormais ? Et qu’avait-il fait à Alice ? Si jamais il lui avait fait le moindre mal, il le paierait cher. Peut-être que les Cullen étaient des « végétariens » mais ils étaient surtout ce qu’aucun clan au monde n’était : une famille soudée. Quiconque s’en prenait à l’un des membres de leur famille, méritait la mort. Et pour ces gens, « végétariens » ou pas, ils n’avaient aucune pitié.
    Soudain, la brune qui se trouvait au coté de sa femme, sembla user d’un pouvoir invisible sur Gabriel. Celui ci ne sembla pas vraiment soumis au don qu’on usait sur lui. Son regard noir se posa sur Helena et d’un bond il avait saisit son cou entre ses doigts.

    « Pourquoi crois-tu que j’étais crains par les Volturi, pourquoi crois-tu que je ne m’attaquais qu’aux vampires uniques, aux vampires ayant des dons, je m’en nourris, je les utilise contre eux, tu joues à un jeu dangereux Helena … Il y a bien longtemps que ce clan n’a plus aucun effet sur moi … »

    Emmett avait lui aussi bondit, mais pas pour les même raisons. En faite, la femme de sa vie se trouvait toujours au coté de la brune et le bond de Gabriel vers celle-ci lui avait semblé dangereux pour sa femme. Emmett, dans un bond passionnel et protecteur, s’était interposé entre sa douce et cette ordure, laissant franchir un grondement menaçant du plus profond de ses entrailles. Ses yeux dorés, ses dents blanches et pointues dévoilées, l’avertissait qu’il n’avait pas intérêt à approcher s’il tenait à sa… vie.

    Cependant Gabriel lâcha la brune et s’en éloigna quelque peu. Son regard sombre et cruel passa sur chacun d’entre eux. Emmett avait horreur de ce regard, mais bien plus encore du petit sourire narquois qui avait étiré ses lèvres lorsqu’il avait parlé.

    « Deux humaines, blessées & ignorantes de tout, sont présentes avec la très chère Alice, croyant elle ne mourra pas de faim … »

    Ainsi c’était donc cela qu’il voulait… Tenter Alice, jusqu’au moment ou elle craquerait et goûterait à nouveau au sang humain. Cependant, Emmett savait que sa sœur ne ferait jamais une chose pareil. Elle qui partageait la vie de Jasper, confronter jour après jour à l’appel du sang. Elle qui savait si bien rassurer son mari. Tous avaient confiance en elle… Et bien qu’il ne l’ait jamais dit clairement, Emmett avait une confiance aveugle envers elle. Doucement, il risqua un regard par-dessus son épaule, voulant avant tout se rassurer de l’état de sa douce et tendre moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Mar 16 Déc - 20:49

    Son sourire, sa démarche, ses paroles et même son odeur répugnait Esmé qui le regardait avec mépris et férocité. À ce stade, on ne pouvait plus parler de méchanceté ce n’était même plus de la haine … Madame Cullen sentait ses poings se refermer, elle devenait totalement incontrôlable quand il s’agissait de la vie de ses enfants. Pourquoi désirait-il faire du mal à sa famille ? Esmé ne comprenait pas du tout ce qu’il cherchait à prouver. Peut-être était-ce une forme de racisme envers les vampires végétariens. Ou peut-être était-ce tout simplement cet homme qui perdait la tête et s’attaquait sauvagement à tout ce qu’il trouvait digne d’intérêt ? La jeune maman n’y comprenait rien ! Par contre, elle comprenait parfaitement bien que son époux n’était pas là pour la serrer dans ses bras. Il n’était pas là pour la calmer et lui susurrer que tout se passerait bien ! Il n’était pas là … Définitivement pas là … Mais que faisait-il ? Pourquoi était-il si long ? Esmé perdait son sang-froid chaque seconde qui s’écoulait devenait une véritable torture, elle avait envie de le tuer ! De lui arracher violemment la tête et d’en faire un magnifique feu de camp. L’individu se permit de parler à Madame Cullen sur un ton très familier ! Personne ne marquait de respect à la belle brune, qui lui avait permit de la tutoyer ? Il informa Esmé qu’il avait retrouvée Alice grâce aux visions de celle-ci tout cela était fort merveilleux mais Madame Cullen s’en contrefichait totalement de ses belles paroles, elle désirait uniquement retrouver sa petite chérie. Il enchaîna ensuite sur un petit discourt exposant son point de vue sur le fait que les Cullen ne soient pas comme les autres. La jeune femme retenait de moins en moins sa colère, il était entré dans sa demeure pour venir les informer qu’il s’amusait à torturer Alice ? Il se permettait de jouer avec leur sentiments et de les narguer … Quelque chose n’était pas normal. Personne n’est assez suicidaire pour faire une chose comme celle-là car à quoi bon perdre son temps à menacer une troupe de vampire ? La mort est la seule issue possible.

    Esmé eut toutes les réponses à ses questions quand une jeune femme qu’elle ne connaissait absolument pas utilisa son don pour tenter de blesser l’homme mais tout cela prit fin et il l’attrapa par le cou, Madame Cullen fut soudain pétrifiée ! Allait-il oser faire quelque chose, là devant eux ? La belle brune était totalement dépassée par les évènements … Tant de choses se produisaient ! Elle avait bien comprit que le tueur ne craignait plus les Volturis. Qui pouvait se permettre de ne plus craindre les Volturis ? Carlisle lui-même s’en méfiait encore ! Esmé tentait de ne pas sombrer dans la violence et dans l’impulsivité. Elle ne désirait pas se retrouver au sol comme cette pauvre femme qui avait tenté de les aider. L’inconnu révéla enfin une dernière information qui résonna dans l’esprit de la maman des Cullen. Ses yeux s’ouvrirent de plus en plus grands et elle tenta de se calmer dans sa tête tout les évènements se bousculaient et cela ne faisait aucun doute si elle aurait été encore humaine, elle aurait perdu conscience depuis quelques minutes … Esmé méprisait ce vampire ! Elle le haïssait tellement et pourtant elle ne pouvait pas se battre contre lui. Se mesurer à un tel danger n’était pas une preuve d’intelligence. Elle devrait user de ruse et trouver la faille dans le plan de l’individu. Emmett s’était avancé d’un bond rapide afin de protéger sa tendre épouse, Madame Cullen ne désirait certainement pas que ses enfants soient blessés ni même que le tueur s’approche d’eux. Sa voix résonna cette fois moins sèche car la dame commençait à contrôler ses émotions :

    « - Je crois que vous nous devez quelques explications ! Où est Alice ?! »

    Madame Cullen ne voulait plus entendre les grands discourt interminable de cet homme … Il était bien bavard pour un tueur ! Elle savait cependant que reposer dix fois la même question ne l’avancerait à rien mais que pouvait-elle faire ? Lui proposer un thé ? Esmé ne parvenait pas à réfléchir tout dans sa tête était trop embrumé pour qu’elle puisse faire le point sur la situation. Sa fille était en ce moment-même emprisonnée dans un endroit entourée de deux humains perdant leur sang. Bien sûr Esmé avait confiance en son enfant, elle savait qu’elle pouvait tenir et elle l’espérait fortement. La petite poupée de porcelaine qu’était Alice restait un vampire et même si grâce à son entraînement elle parvenait à refuser de goûter au sang humain, elle n’était pas Carlisle ! Et elle n’était pas encore immunisée contre ce liquide rouge qui les tentait tant. Esmé imaginait la douleur de son bébé et elle souffrait aussi en y pensant. La jeune maman ne savait plus quoi faire ni quoi dire, elle voulait que son Carlisle entre dans la pièce maintenant, tout de suite ! Et qu’il la prenne dans ses bras pour la réconforter et la soutenir. Madame Cullen avança de quelques pas, les vampires n’avaient pas bougés d’un centimètre depuis que le tueur avait prit la parole mais Esmé avait envie d’aller à la rencontre de cet homme et aussi imprudent et idiot que fut cet acte, la dame se planta face à l’individu, main sur les hanches et air sérieux en continuant de dialoguer avec cet immonde créature qui ne serait très vite plus que cendre emportées par le doux vent matinal :

    « - Que vous soyez un tueur ne nous dérange nullement … Mais que vous vous attaquiez à notre famille nous contrarie fortement. Je suis persuadée que vous êtes plus responsable que vous ne semblez l’être. Mesurez l’ampleur de votre imprudence et constatez ! Les Volturis sont des êtres fourbes et sans pitié quand à nous, nous sommes unis et très proches les uns des autres. Vous vous êtes permit d’entrer dans notre demeure sans notre permission, vous vous êtes attaqués à ma petite Alice et désormais vous vous présentez à nous, sourire aux lèvres pour nous informer de l’état critique de l’une des nôtres … Je vous conseille de prendre garde mon cher car vous risquez non seulement de subir la colère de deux clans très puissants mais vous risquez aussi d’avoir de belles surprises … »

    C’était à son tour de servir des grands discourt ! Il jouait avec le feu … Les Volturis, les Cullen aimait-il le danger ? Si oui, il avait trouvé la technique parfaite pour se faire tuer. Esmé avait le regard planté dans celui de l’homme, elle désirait des réponses et tôt ou tard elle s’amuserait de cette situation. Ils sauveraient Alice et dès que leur chérie serait en sécurité, ils feraient payer au centuple ce que cet insouciant avait osé faire.

    « - Maintenant je désirerais savoir où est ma fille ! »

    Une nouvelle fois la question résonna dans la demeure … Esmé ne pouvait s’empêcher de penser à Alice, à Carlise et à Edward qui étaient tout deux absents. Elle voyait dans le fond des iris de cet individu qu’il aimait voir sur le visage son visage la colère et le mépris, elle constatait aussi qu’il était parfaitement satisfait de son œuvre et qu’il serait prêt à recommencer s’il le fallait. Madame Cullen ne regardait plus ses enfants ni même les autres inconnus, elle avait les yeux posaient sur le tueur et elle ne comptait pas le laisser la quitter aussi facilement …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Mer 17 Déc - 20:43

    Jasper avait eu beaucoup de mal à laisser Alice seule et il avait décidé d'aller chasser avec les autres, à contre coeur bien sur. Il n'avait pas vraiment de plaisir à chasse ce jour là et c'était comme s'il sentait que quelque chose de grave allait ou était en train de se produire. Il avait été témoin des visions assez violente de sa femme mais n'en avait parler à personne comme il le lui avait promis. Il était capable de faire n'importe quoi pour lui faire plaisir et mentir à sa famille n'était rien en comparaison à une trahison envers l'amour de sa vie. Il attrappa un animal sans trop regarder de quoi il s'agissait et se nourrit comme il le devait. Son esprit était totalement ailleurs et il n'était pas vraiment présent là, avec eux.

    Puis, tout s'enchaina très rapidement, le coup de fil, l'angoisse de ce qui avait bien pu se passer, ressentir le stress et la peur de tout les gens autour de lui. Il n'avait même pas essayer de les calmer pour une fois car son esprit était diriger ailleurs. Il avait su depuis le début que quelque chose de grave c'était produit mais il ne savait pas encore quoi. Une seule chose était sûre : la seule personne qui manquait à l'appelle était la plus importante à ses yeux et surement celle qui avait le plus besoin de lui en ce moment précis. Il suivit les autres jusqu'à leur maison et sentit une présence assez étrange.

    Il ne mit pas longtemps à comprendre la situation... Alice était en danger et cet homme chez eux était le coupable de la torture qu'elle avait subi en face de lui l'autre jour. Il du y mettre toute sa bonne volonté pour ne pas le tuer sur place. Il était pour la première fois de sa vie en état de choque en quelque sorte et c'est pour cela qu'il ne dit rien pendant tout ce temps. Il savait très bien que s'il essayait de le tuer maintenant, personne ne saurait jamais ou se trouve son petit lutin. Il essaya donc de se raisonner et il ne fit même pas attention à qui pourrait lire ou pas dans ses pensées. Il n'avait plus envie de penser aux autres, il voulait juste trouver un moyen de retrouver sa femme et de la serrer dans ses bras.

    Il entendit qu'elle était dans une pièce avec des hommes... Et qu'elle mourrait de faim. Il savait très bien qu'elle n'allait pas essayer de les tuer par respect pour lui et il s'en voulu en quelque sorte. S'il avait pu pleurer, il l'aurait fait en ce moment ou il se sentait vraiment seul au monde face à ce monstre. Il le regarda avec son regard plein de haine et ne le lâcha pas des yeux une seconde. Il se promit qu'une fois Alice sauvée, il allait le tuer de ses propres mains et le torturer comme il avait torturé sa femme. Il réfléchit à quoi dire et prit la parole pour la première fois.

    - Où es ma... où est Alice...

    Il ne pu cependant s'empêcher d'avoir un ton légèrement désespéré. Il n'avait pas voulu dire ma femme pour ne pas qu'il s'amuse encore plus à le torturer.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel | PNJ
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
Protagoniste De L'Intrigue Des Cullen
avatar

Nombre de messages : 20
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 05/12/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: Il ne l'a jamais révélé, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va le faire.
Don (Facultatif): Multiples & bien plus dangereux que les votres !

MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Mer 17 Déc - 22:05

Gabriel sourit en coin, le petit numéro du grand baraqué brun, défendant sa douce et tendre l’amusa ! Il aimait jouer avec ses nerfs, mais il était temps qu’il leur fausse compagnie, il devait rejoindre son repère et espérait les mettre sur la piste afin qu’ils découvrent comment il comptait tuer ce vampire … Puis il posa son regard sur la « maman », elle se disait mère de ces vampires, sans doute la plupart plus vieux qu’elle, il en rigola en s’approchant d’elle.

« ahhh mais c’est que tu ne me connais pas encore … »


Il fit mine de trembler et reprit un air sérieux.

« Tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles ma belle, ta famille ne me terrifie nullement au contraire, ça m’a poussé à attaquer de force !! C’était existant et je ne pouvais passer à côté ! »


Il regarda le reste de la famille et tourna sur lui-même, puis se plaça de nouveau face à Esmé.

« T’es-tu seulement demander si ta petite fille ne voyait pas des choses horribles d’en certaines de ses visions … Car je ne vous cacherai pas, que mon arrivée lui a été dévoilé mais elle n’a pas trouvé bon de vous en faire part, étrange … Avait-elle quelque chose à se prouver, voulait-elle souffrir en silence, ça je pense que vous ne le serez jamais malheureusement ! »


Il frappa des mains puis fut interloqué par une voix assez basse et hésitante : « Où ma … Où est Alice ? ». Il se mit à rire en le voyant, il devina qu’il était complètement tiraillé par la faim, il avait pu suivre et observer Alice pendant quelques jours avant d’intervenir et avait pu comprendre que ce jeune homme était son compagnon & qu’il souffrait à longueur de journée.

« J’ai hésité, car tu aurais fait une meilleure victime, ça aurait été plus rapide, tu n’aurais pas fait durer comme cette très chère Alice ... Où elle est ? … ça je te laisse le découvrir par toi-même, sinon ce ne serait pas amusant … Bref sur ce !! »

Il se dirigea vers la porte d’entrée, évitant les débris de verres, il se tourna une dernière fois & parcoura du regard la pièce.

« Bonsoir à tous & bonne chasse à vous, à bientôt c’est sûr, je n’ai pas fini de m’amuser avec elle, ce n’est qu’un avant goût ! »


Il sortit assez vite, et disparu comme il fut venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Jeu 18 Déc - 2:55

Une partie de chasse qui s'annonçait plutôt bien. Du moins, pour le début... Comme tous les autres membres de la famille des Cullen, Carlisle partit à la chasse avec eux. Il était même probablement le premier à se réjouir de partir une autre fois chasser dans la forêt. Même si Alice avait préférée rester seule à la maison. Carlisle ne s'était pas interposé, cependant. Il accepta, non sans broncher, à la décision de son petit Lutin de fille. Même si l'attitude d'Alice avait mit la puce à l'oreille du médecin, il fit comme si de rien était. Elle était assez vieille pour décidé toute seule et Carlisle n'allait tout de même pas lui passer la chaîne au cou pour l'obliger à aller chasser avec eux...!!

Tout se passait bien, jusqu'à ce qu'Edward reçoive l'appel d'urgence que lui avait envoyé Rosalie. À ce moment, plusieurs des membres avaient abandonner la chasse pour rejoindre leur demeure. Étant un peu à l'écart des autres, Carlisle fut l'un des derniers à quitter le terrain de chasse, après qu'il ait vu que les autres avaient désertés et qu'Edward lui avait dit ce que Rosalie lui avait dit au téléphone. Esmée aussi était partie... Son odeur flottait encore dans les alentours, mais il savait pertinement qu'elle était aller secourir son ''bébé''. Sans posé plus de question, Carlisle s'éclipsa lui aussi vers son Manoir, tout juste derrière Jasper.

Jasper arriva bien sur en premier dans la demeure...

Lorsque Carlisle arriva à proximité du Manoir, il ralentit sa course, marchant maintenant, vers le Manoir. Ses yeux couleur miel très clair parcourait la demeure. Son regard passa par la grande fenêtre du salon, ou il vit des gens présents, ainsi que les divers objets cassés qui gisaient un peu partout, sur le sol... Presque toute la famille était là... Et une odeur, familière, quoique longtemps perdu de vu, effleura le bout de son nez. Et une autre odeur, celui d'un homme, ne le mit pas en confiance...


« Bonsoir à tous & bonne chasse à vous, à bientôt c’est sûr, je n’ai pas fini de m’amuser avec elle, ce n’est qu’un avant goût ! »


Tel fut les paroles que Carlisle pu entendre alors qu'il se trouvait tout juste sur le palier qui menait à la porte d'entrée. Comme à son habitude, Carlisle avait garder un calme désarmant et un visage vide d'expression. Même lorsque Gabriel sortit en toute vitesse de la demeure, passant près du médecin, le bousculant presque au passage. Le vampire eut à peine le temps de remarquer le visage de l'inconnu lorsqu'il se retourna vers lui pour quitter. Les sourcils légèrement froncés, les yeux couleur topaze de Carlisle le suivit un moment, jusqu'à ce que Gabriel disparaisse de son champ de vision.

À ce moment, il comprit qu'il n'avait pas eu tord, à propos d'Alice. Et que c'était, même, peut-être plus grave que ce qu'il pensait... Et il n'osait même pas penser à l'état d'esprit de sa douce Esmé. Elle était surement en furie et n'hésitera pas à venir lui pleurer dans les bras, même.

Mais pour l'instant, il devait savoir ce qui s'était passer dans cette maison et surtout, avec Alice...

C'est donc dans un silence complet que Carlisle finit par entrer dans sa maison, gardant toujours une démarche calme et un visage serein. Cependant, lorsqu'il entra dans le salon pour aller rejoindre les autres, ses sourcils étaient légèrement froncés en signe d'agacement. Carlisle passa doucement derrière Jasper et leva son regard clair sur chaque membres des Cullen, en s'attardant un peu plus sur Esmé, vers qui il s'empressa de venir rejoindre, ne montrant aucun signe d'impatience. Puis, ses prunelles croisèrent ceux de Helena. Son flair ne l'avait pas tromper. D'ailleur, il ne pu cacher son certain étonnement en la voyant en ces lieux. Il aurait bien voulu lui demander le pourquoi de ce retour, mais, quelque chose de plus important pressait. Des explications allaient devoir vite se faire dévoiler au grand jour...


'' - Je crois qu'un petit résumé de tout ça va nous aider à y voir un peu clair. '' souffla-t-il après un moment à observer les siens. Il n'avait pas été au courant de ce qu'il s'était passer, mais visiblement, Alice manquait à l'appel... Et de voir Gabriel sortir de chez lui ainsi, ne pouvait que lui donner un frisson d'horreur... Mais pas question de faire un faux pas et de se jeter dans la gueule du loup!
Revenir en haut Aller en bas
Edward M. Cullen
Admin | Remplacement-PNJ
avatar

Credit Avatar : SoCrazy
Credit Icon : ???
Nombre de messages : 15
Miroir Miroir, Who Are You ? :
Date d'inscription : 15/12/2008

YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge du personnage: 107 ans - 17 ans.
Don (Facultatif): Lire les pensées.

MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   Sam 20 Déc - 17:22

EDIT : Edward s'est rendu directement au lieu où sont détenues, Alice, Kristin & Loren (voir explications dans son topic posté ICI)
C'est Rosalie qui reçoit les appels d'Edward de la falaise, les Cullen sont conviés à les rejoindre.

_________________
[list][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Début de l'intrigue (Pnj) [Cullen en premier si possible]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» Alice Cullen
» INTRIGUE #1 ? halloween party
» ? intrigue oo5.
» Rosalie Cullen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOONLIGHT&TWILIGHT ™ :: ▪ FORKS ▪ :: Les Habitations :: Cullen's Home-
Sauter vers: